837 361 visites 5 visiteurs

Focus sur Yann Schneider

3 octobre 2015 - 10:17

Depuis le début du championnat, Yann Schneider n’a eu que 120 petites minutes de compétition à se mettre sous les crampons. Le défenseur central de Sarre-Union fera son retour, aujourd'hui à Saint-Louis/Neuweg, dans un derby de CFA déjà très important pour les deux équipes.

Il ne veut plus voir rouge

Commençons par une devinette. C’est l’histoire d’un joueur ayant récolté deux rouges en deux matches. Vous avez une idée ? Cyril Rool, Roy Keane, Vinnie Jones, Éric Di Meco, Joey Barton, connus pour leur propension à accumuler les cartons ?

« C’est la première fois que ça m’arrive »

Raté. Cette histoire est celle de Yann Schneider (29 ans), défenseur central de l’US Sarre-Union. Et elle est plutôt surprenante, quand on jette un coup d’œil sur les états de service du garçon, pas franchement réputé pour être un “bad boy”.

Lors de ses quatre premières saisons à l’USSU (il est arrivé en Alsace-Bossue en 2011), Yann Schneider a disputé 93 matches de CFA, pour seulement trois expulsions, soit une toutes les 2715 minutes. Un total presque atteint en seulement 120 minutes cette saison.

Rappel des faits. Nous sommes le 15 août, Sarre-Union se déplace à Moulins. Yann Schneider voit rouge à l’heure de jeu, l’ASM marquera, peu de temps après, le but de la victoire. À la frustration de devoir quitter ses coéquipiers s’ajoute le sentiment d’injustice.

« Pour moi, ce carton rouge n’est pas mérité du tout. L’arbitre était dépassé. Il y a eu des décisions incompréhensibles pour les deux équipes. C’est tombé sur moi. Sur le moment, j’étais très énervé », sourit Yann Schneider.

Ses deux matches de suspension purgés, le défenseur effectue son retour au Puy, le 12 septembre. Sarre-Union mène 1-0 quand il doit se « sacrifier », pour empêcher l’égalisation, alors qu’un joueur adverse s’en va seul au but. Carton rouge, mais aussi penalty, bien que la faute ait été commise à l’extérieur de la surface.

Et voilà Yann Schneider “puni” de deux nouveaux matches de suspension. « Deux cartons rouges en deux journées, c’est la première fois que ça m’arrive. Et pourtant, j’ai joué quelques matches de CFA, souffle le natif de Phalsbourg, rappelant son style “viril mais correct”. Je vais au duel, mais jamais pour faire mal à l’adversaire. »

Ses amis ont dû se pincer pour y croire

Après son deuxième carton rouge, son entourage a dû se pincer pour y croire. « J’ai eu des amis au téléphone, ils ne voulaient pas me croire. Ils ont alors vu sur Internet que c’était vrai avant de me rappeler. Après coup, c’est marrant. »

Mais Yann Schneider n’a tout de même pas apprécié cette période d’inactivité forcée. « On ne peut que subir les décisions arbitrales. Je sais bien qu’il y a plus grave dans la vie, je relativise. Mais quand on s’entraîne la semaine et que le coach donne l’équipe pour le week-end et qu’il n’y a pas votre nom, ça fait toujours un peu mal. »

Contre Saint-Louis/Neuweg aujourd'hui, le défenseur central fera son retour avec un logique « déficit de compétition ». Mais son expérience ne sera pas superflue pour une équipe de l’USSU encore à la recherche de la bonne carburation.

« Si le coach me fait jouer, c’est qu’il pense que je peux apporter une plus-value. En tout cas, ce ne sera pas pour marquer des buts, je n’en ai jamais mis en CFA ! Moi, je suis là pour éviter que l’équipe en prenne. » Sans carton rouge cette fois ?

« Des amis m’ont chambré en me disant “jamais deux sans trois”. Mais je n’ai vraiment pas envie d’en récolter un troisième. Je crois que mes dirigeants non plus ! »

Face au promu ludovicien, Sarre-Union a besoin d’un résultat et ce sera évidemment plus facile à onze. « Ce derby est très important pour les deux équipes. On ne s’affole pas encore par rapport à notre situation au classement. Mais il faut prendre des points pour remonter la pente. »

« J’espère terminer un match »

Lui a un challenge plus personnel à relever : « J’espère terminer un match ». Le joueur formé au Racing ne se met pas de pression.

« Je n’ai pas d’appréhension après une blessure, je ne vois pas pourquoi ce serait le cas après un carton rouge. Faire pire que deux cartons rouges en deux journées, c’est difficile. Je dois surtout être concentré pour ne pas faire d’erreurs. »

Pour Yann Schneider, le rouge, ça suffit. Désormais, il ne souhaite voir que le vert des pelouses de CFA. « Ma saison commence aujourd'hui. »

 

Source DNA.fr

Commentaires

La journée 17 se termine dans

La journée 17 est terminée

National 3, Régional 2, Coupe de France et Coupe d'Alsace.

Aperçu des matchs à pronostiquer

Fc Lunéville
USSU
Fc St Etienne Soulz
USSU 2

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 2 Présidents
  • 7 Dirigeants
  • 2 Arbitres
  • 5 Joueurs
  • 91 Supporters