807 957 visites 15 visiteurs

Revue de presse avant le déplacement à Mulhouse

28 novembre 2015 - 08:59

Sarre-Union n’a perdu qu’une fois au Stade de l’Ill

Sarre-Union évolue en CFA depuis maintenant quatre saisons. Le club de l’Alsace Bossue est devenu un client incontournable de ce championnat. La saison passée, les partenaires de Thomas Zerbini se sont classés à la sixième place, leur meilleur classement depuis quatre ans. Contrairement au FC Mulhouse, l’équipe d’Éric Becker, le successeur de Bruno Paterno, ne joue pas les premiers rôles et son objectif principal demeure évidemment le maintien.

Sarre-Union, malgré des moyens limités, parvient à attirer dans ses filets des éléments de qualité, comme Thomas Zerbini, Yann Schneider ou Martial Riff, actuellement blessé. Cette équipe suit une progression linéaire. Seizième, douzième et neuvième lors des trois dernières campagnes.

Ce derby alsacien ne présente pas le même profil que face à Saint-Louis/Neuweg. Les Mulhousiens, en huit confrontations, se sont imposés à quatre reprises. Au stade de l’Ill, Sarre-Union n’a perdu qu’une fois et a su s’imposer il y a deux ans. Sur les deux dernières sorties, le FC Mulhouse a dû partager les points face à une équipe qui ne manque pas de caractère.

Un derby à bien négocier

Après sa défaite face à Villefranche samedi dernier à domicile, l’US Sarre-Union tentera de relever la tête sur le terrain d’une des équipes en forme du championnat de CFA : le FC Mulhouse. Les Haut-Rhinois, en quête de points pour recoller aux leaders de la poule, ne feront pas de cadeaux aux joueurs d’Eric Becker. Les Sarre-Unionnais devront se montrer solides et réalistes pour tenter de s’imposer dans ce derby, et surtout pour s’éloigner au plus vite de la très proche zone de relégation. La rencontre se jouera à 18 h au stade de l’Ill et sera retransmise en direct sur Internet sur la chaîne dailymotion FFF TV Foot Amateur.

Mulhouse, les victoires tu enchaîneras...

Le FC Mulhouse enfile les victoires, depuis quatre journées, et occupe une intéressante troisième place, derrière Lyon-Duchère et Grenoble. Mais gare aux faux-pas.

Pour demeurer dans la course au National entamée par le FC Mulhouse, son adversaire du soir, Sarre-Union, en perte de vitesse, risque de souffrir.

Une série à étirer. La défaite à Chasselay (0-1) a eu du bon. Depuis ce jour, les Mulhousiens avalent tout. Les partenaires de Benjamin Genghini sont remontés en flèche au classement.

Vu le potentiel de l’équipe, sa présence sur le podium est tout à fait normale.

Le milieu Saïd Dardouri n’est pas du genre à s’emballer. « À Saint-Louis/Neuweg (3-1) , c’était notre septième victoire, toutes compétitions confondues. Nous montons en puissance. Dans notre position et, eu égard au début de saison raté, on ne peut pas se reposer sur nos lauriers.

Dardouri : « Il y a quatre défaites au compteur. Il n’y a plus de jokers »

« Il y a quatre défaites au compteur. Il n’y a plus de jokers. Si on veut avoir notre mot à dire dans ce championnat, nous devons battre Sarre-Union. L’équilibre de l’équipe est meilleur qu’au mois d’août. Le groupe s’est étoffé en qualité et en quantité. En cas d’absences ou suspensions, nous avons des joueurs qui peuvent s’adapter. »

Régularité en question. Les différents succès en Coupe de France face au CS Moule ou en championnat n’ont pas effacé toutes les lacunes. L’équipe a la fâcheuse tendance à baisser d’un cran après le repos.

Saïd Dardouri en est conscient. « L’entraîneur l’a souligné. La première période est plus ou moins correcte, puis il y a inexplicablement une baisse de régime. Lors du dernier match, nous n’étions pas déconnectés en seconde période.

« On a su rectifier le tir, mais il faut le faire de manière constante. À ce rythme, cela pourrait ne pas suffire. En gagnant nos matchs, nous allons être attendus.

« Les joueurs se reposent sur le résultat acquis et ont envie de le défendre. Du coup, on joue moins, alors que notre football est basé sur le jeu. Tout se passe dans les têtes. Il faut arriver à produire deux périodes pleines. »

Insouciance. La remontée au classement ne fait pas tourner les têtes au club. Si d’aucuns se prennent à rêver d’une longue série, la route est encore longue. Saïd Dardouri ne se projette pas, il parle uniquement de cette pression que l’équipe a apprivoisée.

« Nous sommes, bien sûr, sur le podium, mais dans le même temps, Grenoble continue de gagner ses matchs. On doit rester concentré sur notre travail, et si on arrive à remporter ses matchs, le reste suivra. La saison dernière, on était le chassé. Je préfère être le chasseur. Nous savons que le droit à l’erreur est terminé, mais Grenoble aussi ne peut pas se permettre de chuter. Sur le terrain, la pression, nous ne la sentons plus. Cela fait deux mois que nous jouons avec. On n’y pense pas. Nous sommes carrément dans l’insouciance. »

« C’est un derby alsacien, Sarre-Union va venir avec les crocs »

Un autre derby à gagner. Sarre-Union, vu son classement (11e ), paraît à la portée des coéquipiers de Samir Kecha. Saïd Dardouri se montre prudent : « C’est un derby alsacien, Sarre-Union va venir avec les crocs. On l’a vu la saison passé. Nous étions menés (0-2) avant de partager les points (2-2). Tout comme à Saint-Louis/Ng, un derby ne se joue pas, il se gagne simplement.

« Attention à Sarre-Union, c’est une équipe joueuse qui n’est pas à sa place. On les avait battus en amical (4-2) pendant la préparation à Schlierbach. J’avais marqué ce jour-là, mais, en football, il n’y a pas de vérité. Devant notre public et, pour conserver notre dynamique, seule la victoire devra être au rendez-vous. »

Le FC Mulhouse doit enchaîner

 

Source DNA.fr

Commentaires

La journée 12 se termine dans

La journée 12 est terminée

National 3, Régional 2, Coupe de France et Coupe d'Alsace.

Aperçu des matchs à pronostiquer

Ussu 2
Soultz s/ Fôret

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 7 Dirigeants
  • 2 Arbitres
  • 5 Joueurs
  • 90 Supporters