807 958 visites 15 visiteurs

Zoom sur l'Alsacien de la CdF

4 décembre 2015 - 17:00

En Alsace, la Coupe de France rime avec le dirigeant strasbourgeois André Hahn qui jongle entre sa région, Paris et les îles d’Outre-Mer dans un rôle d’homme à tout faire, amoureux d’une compétition totalement unique et fédératrice.

D’Ill en îles

Il est Strasbourgeois, il y est né, y a travaillé (*) , son club de cœur est l’ASL Robertsau : à 64 ans, André Hahn, jeune retraité, a la Coupe de France dans le sang, tant il est impliqué dans cette épreuve vraiment pas comme les autres.

Président de la commission régionale de la Coupe de France, André Hahn a intégré, il y a quinze ans, la commission fédérale à Paris dont le président est Jean-Pierre Papin. Il est au cœur de cette compétition qu’il connaît par cœur.

« C’est la plus belle épreuve du football français »

« C’est la plus belle épreuve du football français, indique-t-il. Elle se porte bien, elle est attractive. Dans le monde, c’est la seule coupe où des amateurs rencontrent des professionnels sans oublier les ultramarins. »

Aller au-delà des mers, André Hahn connaît. Sa spécialité, c’est d’accompagner des équipes métropolitaines Outre-Mer. Il en est à une demi-douzaine de voyages, entre Nouvelle-Calédonie, Réunion, Tahiti, Guyane ou Guadeloupe.

Pour le 7e tour, il a suivi Poissy (Yvelines) à la Réunion pour le match contre l’AS Excelsior. Etat d’urgence oblige, la rencontre s’est jouée à huis clos et les Réunionnais l’ont emporté (1-0) après prolongations.

Ce week-end, André Hahn ne sera pas à Bischwiller pour voir Schirrhein - Sarre-Union, ni au derby entre St-Louis et le FCM. Il sera en Corse (encore une île…) où l’AS Excelsior défiera l’AC Ajaccio (L2).

« Mon rôle est de conseiller les Réunionnais s’ils ont un souci ou des demandes, décrit-il. Tout passe par moi. J’ouvre l’œil, je suis un peu un officier de liaison. »

Dimanche, après le 8e tour, il sera à Paris (en Ile-de-France, tiens donc…), au siège de la Fédération pour préparer le tirage au sort des 32es de finale du lendemain.

Nicollin veut la Coupe

Les équipes de Ligue 1 entreront en lice, l’instant sera donc palpitant. « A la radio, j’ai entendu Louis Nicollin dire que gagner la Coupe de France était maintenant l’objectif de Montpellier », raconte-t-il.

Ce soir-là, André Hahn côtoiera les stars. Il veillera à ce que les boules (dont il est responsable) et les saladiers soient rigoureusement installés et appréciera (peut-être) ceux qui savent prononcer correctement « Schirrhein ».

Ce tirage-là, c’est une évidence, sera plus détendu que celui de ce 8e tour, fait à huis-clos, cinq jours après les attentats à Paris. « L’ambiance était bizarre, monotone. Sans public, on n’avait aucun ressenti, pas de murmures ou d’exclamations comme c’est le cas habituellement. »

En Alsace (où la Ligue organise les six premiers tours), André Hahn est aussi un peu l’homme à tout faire en Coupe de France. « On avait 432 équipes inscrites, se réjouit-il. Ça place l’Alsace au 5e rang sur 22 ligues avec 9 qualifiées pour le 7e tour. Mon rôle est d’aider les clubs dans leurs démarches administratives ou pour les soucis de billetterie. On est plutôt cool et souple. Il n’y a pas trop de dossiers compliqués. »

(*) A la Ville de Strasbourg, il a travaillé au service des mariages, des sports puis des musées.

 

Source DNA.fr

Commentaires

La journée 12 se termine dans

La journée 12 est terminée

National 3, Régional 2, Coupe de France et Coupe d'Alsace.

Aperçu des matchs à pronostiquer

Ussu 2
Soultz s/ Fôret

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 7 Dirigeants
  • 2 Arbitres
  • 5 Joueurs
  • 90 Supporters