807 945 visites 7 visiteurs

Roudy Keller en colère !!!

23 décembre 2015 - 08:43

Roudy Keller ne mâche pas ses mots à l’ouverture d’une courte trêve hivernale. Avec trois défaites et un nul sur les quatre dernières sorties en CFA, il considère que son équipe va dans le mur.

« C’est inacceptable »

Alors que le calendrier prévoit une semaine de répit dans le quotidien du CFA, il est l’heure de faire un bilan provisoire. Et pour le directeur sportif de l’US Sarre-Union, Roudy Keller, il est clair. « Je ne m’attendais pas à ça, pour l’instant, notre saison est décevante, indique l’un des piliers du club d’Alsace bossue. On reprend l’entraînement le 28 décembre et il est absolument indispensable qu’on recadre tout ça. »

« La mayonnaise n’a pas pris »

Avec trois victoires en 13 matches, l’USSU est en danger, à une avant-dernière place qui augure d’une lutte pour le maintien alors que les ambitions initiales étaient nettement plus élevées. « On avait conservé les cadres de l’équipe et il y en a qui ne sont pas au niveau, et en termes de recrutement, c’est aussi la déception qui domine », poursuit Roudy Keller.

Ce dernier n’est pas du genre à tourner sept fois sa langue dans sa bouche. Il n’est pas non plus du genre à taire des jugements forgés en vivant au quotidien avec son groupe. Le verdict est sans concession et connu des principaux intéressés. « Je suis déçu par Benchenane, Benedick a été longuement blessé, pour le CFA, Heinrich ce n’est pas ça du tout, considère le dirigeant. En fait, il n’y a que le gardien, Ozcan, qui nous apporte quelque chose. »

Il y avait la volonté de consolider les bases, d’apporter du sang neuf tandis que le poste d’entraîneur a subi du changement, avec Éric Becker à la place de Bruno Paterno. « La mayonnaise ne prend pas alors qu’il y a des nouvelles méthodes et qu’on sait qu’un changement d’entraîneur n’est jamais facile, estime Roudy Keller. Mais il y a aussi des garçons qui ne sont pas à leur meilleur niveau comme Moreira, qui n’est pas celui que je connais de la saison dernière, Lippmann qui est trop irrégulier ou encore Simsek qui est loin de ses espoirs de professionnel. »

Dans ce cadre, la blessure de l’un (Dje) ou l’autre (Riff, Keita) peut revêtir des allures de catastrophe. Sarre-Union est dans la panade et doit s’en remettre à un nouveau miracle pour que l’atmosphère ne vire pas à l’orage.

Deux recrues dans les tuyaux

« Je sais que ce n’est pas la première fois que l’on fait partie des derniers à la trêve, poursuit l’emblématique dirigeant. Mais un jour, ça va mal se terminer. Ce qui se passe ces temps-ci, c’est inacceptable. On perd contre la réserve de Lyon, qui n’avait qu’un pro et trois U17 qui n’avaient aucun match en CFA. Je tire la sonnette d’alarme. On doit tous se remettre en cause, moi le premier. »

Dans les tuyaux, les solutions ne sont pas légion mais la direction sarre-unionnaise n’entend pas subir sans réagir. Deux joueurs, un n°10 et un milieu plus défensif, seront à l’essai dès la reprise de l’entraînement.

« On n’a pas beaucoup d’argent mais on recrutera au moins un joueur et un deuxième si on se qualifie en 16e finale de Coupe de France, conclut Roudy Keller. Mais d’un autre côté, si on garde l’état d’esprit actuel à Villefranche ( où Sarre-Union disputera son 32e de finale ), on n’a aucune chance de passer ».

Passablement contrarié, le directeur sportif ne se départit pas de sa lucidité.

 

Source DNA.fr

Commentaires

La journée 12 se termine dans

La journée 12 est terminée

National 3, Régional 2, Coupe de France et Coupe d'Alsace.

Aperçu des matchs à pronostiquer

Ussu 2
Soultz s/ Fôret

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 7 Dirigeants
  • 2 Arbitres
  • 5 Joueurs
  • 90 Supporters