782 003 visites 4 visiteurs

A la veille du 32ème de coupe de France

1 janvier 2016 - 21:17

Ce samedi, les joueurs de l’US Sarre-Union seront en quête d’une qualification historique pour les 16e de finale de la coupe de France. Sur le terrain de Villefranche-sur-Saône, dans le Beaujolais, les hommes d’Eric Becker espèrent s’offrir une occasion de sabrer le champagne le lendemain du nouvel an.

Une p’tite coupe de plus en Beaujolais ?

L’US Sarre-Union se déplace demain dans le Beaujolais en quête d’un moment historique pour le club et ses supporters, avides de vivre un grand moment comme seul la Coupe de France peut en offrir. Mis à part l’encadrement technique et le groupe de joueurs retenu pour défier le FC Villefranche, ce sont près de 150 supporters des bleus qui feront le déplacement soit en bus, soit en voiture particulière. C’est dire l’engouement suscité par cette rencontre au sein de l’ensemble du club et dans la proche région.

« Le coup est parfaitement jouable si nous jouons sur vos valeurs »

Si le tirage au sort a laissé les dirigeants locaux sur leur faim, tout le monde espérant recevoir une Ligue 1 de renom, une fois passé le premier moment de déception, l’USSU s’est rapidement concentrée sur cette rencontre. L’équipe d’Alsace Bossue cherchera ce samedi à réagir devant un adversaire qui était venu s’imposer 1-0 en championnat à Sarre-Union. Ce match de Coupe peut ainsi relancer les locaux qui ont connu à nouveau une fin d’année compliquée, se retrouvant à nouveau dans la zone rouge.

Rien n’est acquis, mais cette rencontre peut permettre à l’USSU de faire d’une pierre deux coups. Roudy Keller est confiant, « malgré la déception de ne pas pouvoir accueillir de rencontre de Coupe de France à Sarre-Union, le coup est parfaitement jouable si nous jouons sur vos valeurs, à condition de retrouver l’état d’esprit qui a fait notre force encore tout récemment. Nous avons tous, dirigeants, staff et joueurs, en perspective d’atteindre pour la première fois les 16e de finale de cette épreuve. Il s’agit de réussir le match de l’année, même si nous ne sommes que le 2 janvier. Il faudra évidemment faire totalement abstraction de la rencontre de championnat face à ce même adversaire, puisque les Rhodaniens auront le même objectif et le même état d’esprit ».

Laurent Weinstein affirme, lui, que « celui qui l’emportera sera celui qui en voudra le plus, qui fera preuve de cohésion et de solidarité collective à tous les niveaux, qui saura également faire preuve d’efficacité tant défensive que collective. Il s’agit de se rappeler le match de championnat, mais s’attendre à une opposition beaucoup plus forte de la part de nos adversaires ».

Bref, un vrai match de Coupe entre deux adversaires qui se connaissent bien et qui devront se départager. En espérant que les supporters locaux seront récompensés à l’issue de la rencontre par un résultat qui rendra agréable le long périple retour.

Trêve raccourcie

Comme l’an dernier, la trêve des confiseurs a été courte à l’USSU, tant pour les joueurs que les supporters qui s’apprêtent à vivre un nouveau temps fort de l’histoire du club avec ce déplacement à Villefranche-sur-Saône, samedi. Rappelons que la rencontre se déroulera à 17 h, et que quelques places restent disponibles dans les bus pour les retardataires qui souhaitent participer à cet événement.

Après la défaite à Lyon, une courte semaine de repos a été observée par l’ensemble du groupe avec un entretien individuel de la condition physique. Depuis lundi, l’ensemble des joueurs de l’USSU a retrouvé le chemin du stade Omnisports pour des séances d’entraînements et une préparation minutieuse de cette échéance.

L’USSU, après de longues saisons de disette en Coupe de France, a su, depuis quelques saisons, tenir son rang et obtient pour la seconde année consécutive, le billet pour les 32e de finale. Aujourd’hui, les bleus sont le dernier club du Bas-Rhin à être en lice. C’est également une fierté, et il est à parier que tout sera mis en œuvre pour écrire une nouvelle page indélébile de l’histoire du club.

L’an dernier, l’USSU a raté la marche de très peu, dans une rencontre qui s’est déroulée dans des conditions dantesques, face à un adversaire classé dans le haut du tableau en National. Aujourd’hui, le déplacement de Villefranche est tout aussi compliqué, avec une équipe locale qui pourra s’appuyer sur son bon résultat obtenu à Sarre-Union lors du match aller. Celle-ci vient d’ailleurs d’être privée in extremis d’un bon résultat à Montceau (0-2 mais match arrêté à cause du brouillard), et cherchera et voudra profiter de l’avantage du terrain face à des bleus — qui joueront en jaune ce samedi — qui eux chercheront à stopper leur spirale négative en cours.

 

Source DNA.fr

Commentaires

La journée 8 se termine dans

La journée 8 est terminée

National 3, Régional 2, Coupe de France et Coupe d'Alsace.

Aperçu des matchs à pronostiquer

Ussu
Pagny s/ Moselle AS

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 7 Dirigeants
  • 2 Arbitres
  • 5 Joueurs
  • 84 Supporters