854 930 visites 7 visiteurs

Entretien croisé avec les 2 coachs de l'USSU et du FC VB

1 janvier 2016 - 21:17

Eric Becker, coach de l'USSU:

« On se doit d’être plus fort » Quels sont les enseignements de la première partie de saison de l’USSU avec de nombreuses rencontres à l’extérieur et un match en retard à disputer ?

Après cette 1re partie de championnat, j’ai pu constater que le CFA est un championnat âpre, disputé par des équipes qui se valent en général et où les erreurs se payent cash. Et à ce propos, on en a fait quelques-unes. On n’est pas ridicule malgré notre 15e place, mais on se doit d’être plus rigoureux. On a démontré qu’on pouvait le faire sur certains matchs, à nous à être plus constant.

Les deux équipes en lice samedi se connaissent puisque la rencontre "aller" s’est soldée par une courte défaite des bleus. Est-il possible de tirer des enseignements de cette rencontre avant ce match qui peut devenir "historique" pour l’USSU ?

Bien entendu, et le premier enseignement est que ce jour-là, nous avons été totalement absents des débats. Ce qui me laisse à penser que si nous jouons sur notre véritable valeur avec en point de mire un 16e de finale historique pour l’USSU, nous partons avec un avantage mental supérieur au fait qu’ils nous aient battu. Cette équipe voudra bien entendu se qualifier aussi, mais on se doit d’être plus fort qu’elle.

L’expérience de l’an dernier, notamment à Fleury et à Boulogne, malgré la défaite, peut-elle aider l’ensemble du groupe de joueurs à relever le défi ?

Je pense que cette expérience, plus celles de certains joueurs qui ont connu cela ailleurs, pourra être une plus-value. À nous à la bonifier sur le terrain samedi, avec rigueur et motivation.

Cette rencontre est-elle déterminante pour la suite de la saison ?

Oui, elle doit l’être. Une victoire serait historique et redynamiserait notre championnat assez pâle pour l’instant. J’ai confiance en mes joueurs, et on va le faire !

 

Landry Ndzana, coach du FC V-B :

« Le contexte sera différent »

Entraîneur de Villefranche en compagnie de Stéphane D’Urbano, Landry Ndzana parle du match de samedi. Face à un adversaire qu’ils avaient dominé en championnat en Alsace le 21 novembre dernier (0-1), lui et ses joueurs l’appréhendent avec autant de méfiance que d’appétit.

– Quels mots avez-vous utilisé pour parler de cette rencontre à vos joueurs ?

– La première chose que je leur ai demandée, c’est de faire totalement abstraction de la victoire que nous avions obtenue en Alsace au mois de novembre. Si notre adversaire avait été mauvais, on y était peut-être pour quelque chose. On avait beaucoup utilisé la vidéo pour étudier leur jeu et on avait ensuite fait ce qu’il fallait. Mais samedi, les joueurs seront différents, le contexte sera différent, les tactiques seront différentes et l’enjeu sera différent.

– À quel type d’opposition vous attendez-vous ?

– Je crois que les joueurs de Sarre-Union se sont visiblement fait souffler dans les bronches juste avant Noël. Ils seront donc revanchards et voudront montrer qu’ils ont de l’orgueil. Ils vont vouloir montrer autre chose. On ne sait donc pas trop à quoi s’attendre. Je m’interroge s’ils vont évoluer avec un seul attaquant, comme lors de leur dernier match de CFA, ou avec deux, comme lors du dernier tour de Coupe.

Sans faire injure ou manquer de respect à certaines équipes que nous avons croisées, celle de Sarre-Union ne mérite absolument pas sa place. Elle a une qualité largement supérieure au classement qu’elle occupe actuellement.

– Avez-vous décidé d’une préparation particulière ?

– Ce serait la moins bonne des choses. Donc, j’ai préparé ce match comme je prépare un match de championnat. Il y a assez de pression comme ça pour ne pas en ajouter soi-même. On sait seulement que tout va se jouer à pas grand-chose.

 

Source DNA.fr

Commentaires

La journée 20 se termine dans

La journée 20 est terminée

National 3, Régional 2, Coupe de France et Coupe d'Alsace.

Aperçu des matchs à pronostiquer

Ussu
Biesheim ASC

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 2 Présidents
  • 7 Dirigeants
  • 2 Arbitres
  • 5 Joueurs
  • 92 Supporters