684 334 visites 9 visiteurs

Les indiscrétions dominicales

17 janvier 2016 - 20:29

Pelles, tables et neige

Après un appel lancé au public vendredi matin, ce sont près de 50 personnes qui sont venues, munies de pelles, dans la foulée pour déblayer l’épaisse couche de neige tombée tout au long de l’après-midi. Pour être plus efficaces, certains sont même allés jusqu’à utiliser des tables comme ci-dessus (Photo DNA – Thomas Lepoutre ). L’opération a été reconduite hier matin, un tractopelle ayant même été aperçu, et la bâche a pu être installée sur la totalité du terrain vers 10h.

Entraînements perturbés

Les conditions météorologiques ont perturbé les séances d’entraînement des joueurs d’Éric Becker vendredi soir et hier matin, prévus sur le terrain synthétique du stade Omnisports. « Pour pouvoir toucher un peu le ballon, on a dû aller dans le gymnase de la commune. Ce n’est pas évident quand on veut travailler tactiquement », explique le coach de l’USSU.

Et comme les températures prévues devraient chuter, le gel remplaçant la neige, son équipe pourrait devoir retourner au gymnase lundi soir pour la dernière séance. « Il est interdit de s’entraîner sur une pelouse synthétique gelée, mais on fera avec », reprend Éric Becker.

Vidéo et conseils

L’entraîneur de Sarre-Union a déjà visionné pas mal de matches de Niort, et il pourra s’appuyer sur les avis de ses connaissances messines et nancéiennes pour le match de mardi. Notamment sur ceux de Mohamed Ouadah, ancien entraîneur de l’USSU, désormais recruteur pour l’ASNL et… papa de Mehdi, l’un des joueurs d’Éric Becker.

Keita apte à jouer

C’est la bonne nouvelle du jour, Amara Keita, touché à un genou face à Drancy, a normalement participé aux séances de vendredi et samedi. Hormis Jean-Philippe Djé (suspendu) et Martial Riff (blessé), tout le monde est sur le pont pour faire partie du groupe de 18 joueurs retenus pour le match de Niort.

Le périple du président

Pour récupérer les billets envoyés par la FFF vendredi dans le Pas-de-Calais (le code postal du colis était 62760 au lieu de… 67260), arrivés vers Metz hier matin, le président Laurent Weinstein a pris sa voiture vers 6h30, pour être de retour à l’heure prévue de l’ouverture de la billetterie (10h), dans les différents points de vente.

« Je pense que cela fait partie du fameux charme et des joies de la Coupe de France », a-t-il commenté de très bonne humeur.

« Je suis franchement heureux de voir la mobilisation de mes dirigeants et des bénévoles pour déblayer la pelouse. Même les joueurs ont été surpris et épatés, voire bougés, en voyant leur pelouse être aussi bien traitée. »

Billetterie

Elle se poursuit aujourd’hui au Tabac Richert (Sarre-Union) et à la Boulangerie Aux Mille Idées (Tieffenbach). Plus de 1 500 billets (sur 2 900) avaient été vendus hier soir.

 

Source DNA.fr

Commentaires

PARTENAIRE DE LA SEMAINE

            

            

Retrouvez les coordonnées de notre partenaire en cliquant sur l'image.

CFA2, Excellence, coupe de France et coupe d'Alsace