854 925 visites 9 visiteurs

Le peuple bleu s’est levé

20 janvier 2016 - 13:19

Plus de 2 500 spectateurs étaient présents hier soir pour soutenir l’US Sarre-Union dans sa quête d’une qualification pour les 8e de finale de la Coupe de France. Malgré le score étriqué, le spectacle était au rendez-vous pour ceux qui ont bravé le froid et la neige pour soutenir les joueurs d’Alsace Bossue. La qualification dans les dernières minutes leur a offert une belle récompense.

Ils en rêvaient, Sarre-Union l’a fait. Plus de 2 500 personnes étaient présentes hier soir au stade omnisports pour assister au premier 16e de finale de Coupe de France de l’histoire du club. Un événement qui pourrait bien se reproduire dans quelques semaines en fonction du tirage du prochain tour.

Dès 17 h 30, les premiers fans sont arrivés pour être sûrs d’avoir une bonne place pour assister, ils l’espèrent alors, à l’exploit de l’USSU. C’est le cas de Patrick, pompier sarre-unionnais, qui vient « au stade aussi souvent que possible. Ce match-là, je ne voulais pas le rater. J’espère une qualification et un 8e de finale contre Sarreguemines. Ça serait l’assurance d’avoir un club de chez nous en quart de finale ». Son voisin, Christian, dirigeant au club mosellan de Morhange est lui venu assister « à un match de beau niveau. Sarre-Union est un modèle et fait rêver certains de nos joueurs. Alors les voir affronter une Ligue 2, je ne pouvais pas le manquer ».

De son côté, René Wilhelm, dit Médé, 76 ans, qui suit l’US Sarre-Union depuis 1954, y compris à l’extérieur et qui a donné de son temps vendredi dernier pour aider à déneiger la pelouse, est « heureux de pouvoir assister à une telle rencontre. La coupe, ça a un goût particulier, c’est spécial, je ne pouvais pas ne pas être là ce soir ».

88 minutes de suspens puis l’explosion de joie

Parmi les soutiens de l’USSU hier soir, on notait la présence d’anciens champions de France 1979 avec le Racing club de Strasbourg, de nombreux élus locaux et régionaux, mais aussi Bruno Paterno, actuel coach de Raon-l’Étape et ancien entraîneur des bleus. « Je suis fier de ce qu’ils font. On est passé près d’une qualification avec Raon, je leur souhaite de réussir ce soir, c’est tellement magnifique à vivre ».

Pour l’occasion, il y avait même un kop dans le stade de Sarre-Union. Placés sur la butte sur le côté opposé aux gradins, avec tambours et haut parleurs, ses membres ont donné de la voix durant toute la rencontre, entraînant par moments le reste des 2 500 spectateurs présents.

Le stade a vibré pendant toute la rencontre, espérant un but pour les bleus et craignant de voir Niort s’imposer. Pendant 88 minutes, le suspense a été intense, chaque équipe se créant des situations dangereuses et laissant à peine le temps aux spectateurs de respirer. Puis Vianney Schermann, unique buteur du soir, a délivré tout un stade. Quelques minutes plus tard, les supporters envahiront la pelouse pour partager leur joie et leur bonheur avec les joueurs qui les ont fait vibrer pendant 90 minutes. Les « On est en 8e on est en 8e » résonnent bien au-delà de l’enceinte du stade et les premiers coups de klaxon se font entendre dans le village de Sarre-Union. Il y a fort à parier qu’après un tel match et une telle ambiance, l’immense majorité des supporters voudra assister au prochain tour de Coupe de France à Sarre-Union. Mais avant cela, il faudra attendre le verdict du tirage au sort ce jeudi soir à Saint-Etienne, tout en jetant un œil sur la liste des clubs qualifiés d’ici là.

 

Source DNA.fr

Commentaires

La journée 20 se termine dans

La journée 20 est terminée

National 3, Régional 2, Coupe de France et Coupe d'Alsace.

Aperçu des matchs à pronostiquer

Ussu
Biesheim ASC

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 2 Présidents
  • 7 Dirigeants
  • 2 Arbitres
  • 5 Joueurs
  • 92 Supporters