783 733 visites 3 visiteurs

Revue de presse avant la réception de Chasselay

30 janvier 2016 - 10:05

La presse est unanime, l'opération maintien commence aujourd'hui face à Chasselay !!!
Il y a urgence pour Sarre-Union

Le magnifique parcours de Sarre-Union en Coupe de France ne doit pas occulter les grosses difficultés en CFA des Alsaciens, qui reçoivent Chasselay.

Onze jours après leur exploit face à Niort en 16es de finale et onze avant le 8e contre Lorient, les Sarre-Unionnais se replongent dans leur championnat. Où la situation est bien moins rose puisqu’ils occupent la dernière place, avec certes deux matches en retard et cinq points de moins que le premier non-relégable, Montceau.

Sur une série de cinq rencontres sans victoire en CFA, les hommes d’Eric Becker se frottent ce samedi à un adversaire redoutable et actuel 3e , Chasselay. Le club de la famille de l’ancien international français Ludovic Giuly possède une équipe bien en place et qui encaisse peu de buts. « Cette rencontre est très importante car elle peut déclencher une spirale positive qui doit nous permettre de retrouver le milieu de tableau », souligne le manager alsacien Roudy Keller, prudent. « Le match aller nous a montré que les joueurs de Chasselay sont efficaces et roublards s’il le faut. À nous de retenir la leçon. »

Source republicain-lorrain.fr

Opération maintien en championnat

Retour à l’ordinaire pour l’US Sarre-Union qui va vouloir s’appuyer sur sa dynamique en Coupe de France pour engranger des points en championnat dès samedi lors de la réception de Chasselay.

La parenthèse Coupe de France et son lot d’émotion sont désormais derrière l’USSU, même si les images de ces moments forts reviennent très vite en mémoire. À présent, les Bleus ont deux rencontres de championnat à disputer à domicile, face à des adversaires redoutables que sont Chasselay MDA, puis la réserve de l’AJ Auxerre le week-end prochain.

Inverser la tendance

Autant dire qu’il s’agit de reprendre très vite ses esprits. Rappelons qu’en championnat, les Bleus restent sur cinq rencontres sans victoire, et que la situation comptable au classement s’est considérablement dégradée. Certes, les Bleus comptent deux matchs en retard… mais ceci sera un avantage uniquement si ces rencontres sont gagnées.

En accueillant Chasselay MDA, le club de la famille Giuly, les Bleus auront un redoutable adversaire, bien en place et qui encaisse peu de buts. La 4eplace au classement démontre que les visiteurs réalisent une saison pleine, sans fausse note. « Cette rencontre est très importante pour nous, souligne le manager général Roudy Keller, car elle peut déclencher une spirale positive qui doit nous permettre de retrouver le milieu de tableau. Mais attention, le match aller nous a démontré que les visiteurs sont efficaces, et roublards, s’il le fallait. À nous de retenir la leçon pour renouer avec le succès en championnat ».

Les Bleus d’Eric Becker savent évidemment à quoi s’en tenir pour cette rencontre qui devrait mobiliser à nouveau de nombreux supporters au stade omnisports.

Pour le président Laurent Weinstein, « cette rencontre doit nous permettre de nous situer en championnat. Nous verrons samedi si les matchs de coupe de France auront été bénéfiques au groupe. Celui-ci devrait pouvoir s’appuyer sur ce qui a été fait. Mais chaque joueur devra apporter son écot, quel qu’il soit, pour réussir cette opération maintien qui démarre aujourd’hui ».

Ce sera également la meilleure façon de préparer la grande fête du football attendue face à Lorient le 10 février prochain.

Repasser le bleu de chauffe

Euphorique il y a une dizaine de jours face à Niort en Coupe de France, Sarre-Union retrouve cet après-midi son championnat. Face à Chasselay, il s’agira de tout mettre en œuvre pour mettre fin à une série de cinq matches sans victoire en CFA.

En Alsace-Bossue, on est clairement en train de vivre deux saisons en une.

Bien sûr il y a ce fabuleux parcours en Coupe et ce 8e de finale à venir face à Lorient le 10 février prochain.

Mais dans le même temps, la situation en championnat, elle, n’est pas au beau fixe. Loin de là même. Derniers, les Sarre-Unionnais n’ont plus vraiment le temps de tergiverser.

« Mettre la Coupe de France de côté »

« On va aborder cette rencontre face à Chasselay en se disant qu’actuellement, on est bon dernier au classement, tranche d’entrée Éric Becker, l’entraîneur de l’USSU. Il va falloir mettre la Coupe de France de côté pendant quinze jours. Le championnat est bien plus important. On se doit de mettre le bleu de chauffe pour prendre rapidement des points. »

À ce sujet, Éric Becker n’a d’ailleurs pas hésité à mettre ses joueurs en garde. « Je les ai prévenus : si un joueur ne joue pas le jeu en championnat, je ne le ferai pas jouer contre Lorient. Mais je pense que les garçons sont assez grands pour ne pas faire cette erreur. Il est impératif de réagir parce que comptablement, on n’est pas bien du tout. »

Éric Becker préfère toutefois positiver et croit en des jours meilleurs. « Quand on regarde ce que nous avons été capables de réaliser à Villefranche et contre Niort, on se dit qu’on n’est pas à notre place. Mais en même temps, si on en est là en ce moment, c’est qu’on le mérite peut-être un peu. On a trop souvent manqué d’efficacité offensivement, défensivement aussi. Et si on ajoute les deux ou trois erreurs d’arbitrage en notre défaveur, on en vient à se retrouver dernier. Malgré tout, il n’y a pas d’excuses à avoir. C’est à nous de se sortir de cette mauvaise passe et je sais qu’on en est capable. On a les qualités pour. »

Vite des points

La réception tout à l’heure de Chasselay, troisième, n’a toutefois rien d’un cadeau. Le technicien sarre-unionnais s’attend d’ailleurs à un match disputé et surtout difficile.

« C’est une équipe complète à chaque poste. Il y aura beaucoup de qualité en face, ils sont capables de vite se projeter vers l’avant. À l’aller, on n’avait pas été bon (Sarre-Union s’était incliné 2-0 dans le Rhône, ndlr). Pour espérer quelque chose, il va falloir être solidaires, costauds et surtout efficaces dans les deux surfaces. Contre Niort par exemple, on a manqué beaucoup trop d’occasions. Et défensivement en championnat, on encaisse beaucoup de buts. À nous de nous montrer moins perméables. »

S’il restera encore quinze rencontRes derrière, Sarre-Union serait franchement bien inspiré de vite réapprendre à engranger les points et surtout les victoires. Son avenir en CFA commence à en dépendre. Mais pour ça, et comme Éric Becker l’a dit et répété, il va falloir remettre le bleu de chauffe…

"Comme un match de Coupe"

Encore bravo pour la qualification historique. Cette victoire face aux Chamois Niortais peut-elle enfin relancer la saison des Bleus en championnat ?

Eric Becker (entraîneur). – Bien entendu ! On va pouvoir s’appuyer sur ce match et celui de Villefranche pour glaner les points nécessaires au maintien en CFA. Mais il faut savoir que rien n’est acquis, et que les performances en Coupe ne garantissent aucunement de bons résultats en championnat. À nous de jouer chaque match comme un match de coupe. À nous de faire les efforts nécessaires pour maintenir l’USSU à son rang.

Le report de la rencontre face à Sochaux peut-il être bénéfique pour vos joueurs ?

L’avenir nous le dira. Ce report aura permis à certains de se soigner, de récupérer du gros match de mardi dernier. Ce n’est pas négligeable, sachant que cette rencontre devra être jouée tôt au tard. Dans quelles dispositions seront-ils à ce moment-là ? Nous verrons bien. On a remis le bleu de chauffe cette semaine pour évacuer la Coupe de nos têtes et se concentrer sur le championnat avec la réception de Chasselay, un adversaire redoutable qui réalise une excellente saison.

Une série de 4 matchs consécutifs à domicile pour les Bleus est en cours. Comment appréhendez-vous cette 2e échéance face à Chasselay ?

Cet après-midi, en montant sur le terrain, il s’agit de remettre tous les compteurs à zéro. Les difficultés seront de ne plus penser à la Coupe de France, que ce soit la performance face à Niort, ou la perspective de disputer ce 8e de finale face à Lorient. Nous devons être capables de reproduire des matchs similaires au dernier, dans le contenu, et surtout d’enchaîner en championnat. Chasselay est une des meilleures défenses du groupe, on se devra d’être plus efficaces devant le but, tout en restant très rigoureux défensivement.

Source DNA.fr

 

Commentaires

La journée 8 se termine dans

La journée 8 est terminée

National 3, Régional 2, Coupe de France et Coupe d'Alsace.

Aperçu des matchs à pronostiquer

Ussu
Pagny s/ Moselle AS

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 7 Dirigeants
  • 2 Arbitres
  • 5 Joueurs
  • 87 Supporters