834 481 visites 6 visiteurs

Roland Scheider: Homme à tout (bien) faire

7 février 2016 - 10:42

Il est né Sarre-Unionnais, il est aussi le copain d’enfance de Roudy Keller, le manager sportif de l’USSU. Et si Roland Scheider travaille dans l’entreprise de ce dernier depuis 1973, il partage aussi sa passion pour le ballon rond.

Roland Scheider déteste les lumières des projecteurs d’un stade. Trop éblouissantes, il leur préférera toujours leur ombre comme il le résume brièvement.

« Je n’aime pas faire la vedette », se contente-t-il de commenter, ses mains qui s’agitent remuant plus que ses lèvres.

Son surnom a presque valeur de décoration

Il est donc d’une discrétion envahissante, presque contagieuse. La rumeur rapporte même qu’il commence toujours par dire non, mais qu’il finit toujours par dire oui si l’intérêt de son club est en jeu. Et son surnom, “Brummelbeer” (ours grognon), le fait sourire, presque rougir. C’est que le surnom a presque valeur de décoration.

« Je crois que je suis plus Roudy que le ballon de foot, s’amuse-t-il à deviser. On habitait à deux cents mètres l’un de l’autre quand on était gamin. Je suis de 1956, il a deux ans de plus que moi, le même âge que mon frère Michel. On avait tous commencé par faire du basket-ball, c’était le sport des catholiques et le football, celui des protestants. Les choses ont heureusement changé depuis. »

Et Roland Scheider, au milieu de ses treize frères et sœurs, avait fini par bifurquer vers le football, devenant même champion d’Alsace juniors avec son frère et Roudy Keller comme coéquipiers.

Puis, beaucoup plus tard, il avait un temps très court filé à Keskastel, et préféré suivre son footballeur de fils (Laurent) à Strasbourg, pour finalement retrouver Sarre-Union avec… qui vous savez.

« Quand il part en vacances, je m’occupe de ses chiens et de sa maison », reprend Roland Scheider qui avait commencé la même carrière qu’Aimé Jacquet, comme ouvrier tourneur-fraiseur.

«Je suis ensuite devenu chef d’atelier et je m’occupe désormais d’établir les devis. Je suis à la retraite dans quelques mois, mais si Roudy continue, je travaillerais à mi-temps. On est lié à vie. »

Au club de football, après avoir été délégué de l’équipe réserve et connu sept entraîneurs et sept montées en sept ans, sans oublier de préciser qu’il a été responsable des équipements, il s’occupe désormais des terrains du club. « J’en suis le gendarme. Je donne l’autorisation d’y aller ou pas. »

Quand, à quelques dizaines de minutes du coup d’envoi face à Niort, l’arbitre avait intimé l’ordre de repeindre les lignes du terrain en rouge, c’est lui que tout le monde cherchait. « Où est Roland ? Où est Roland ? Où est Roland ? »

Et Roland Scheider avait fini par arriver, sans se hâter bêtement, puis improvisé le mélange des couleurs, le rouge manquant singulièrement dans sa palette. « Il est déjà commandé pour le match face à Lorient. »

Et il avait réalisé le traçage «plus au feeling et au cordeau que scientifiquement», presque en sifflotant, alignant des lignes étonnamment bien droites.

Toujours une solution en tête

Il est comme ça, Roland Scheider. Il a toujours une solution en tête « pour cette deuxième famille qu’est l’USSU ».

Il était bien sûr présent quand il avait fallu déneiger la pelouse il y a trois semaines, il est là quand il y a des ballons à regonfler ou à rechercher quand les joueurs sont en panne de justesse.

C’est aussi lui qui s’assied à côté du délégué de la rencontre, indiquant les remplacements. Il en deviendrait presque un joueur.

Pour préparer au mieux les matches de Niort et de Lorient, il a pris trois jours de vacances sans solde. Son employeur les lui a accordés. Roudy Keller n’a sûrement pas envie de prendre congé de Roland Scheider. Son homme à tout (bien) faire...

 

Source DNA.fr

Commentaires

La journée 17 se termine dans

La journée 17 est terminée

National 3, Régional 2, Coupe de France et Coupe d'Alsace.

Aperçu des matchs à pronostiquer

Fc Lunéville
USSU
Fc St Etienne Soulz
USSU 2

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 2 Présidents
  • 7 Dirigeants
  • 2 Arbitres
  • 5 Joueurs
  • 91 Supporters