781 767 visites 16 visiteurs

La fulgurante ascension d'un ancien de la maison

12 février 2016 - 09:31

Le latéral droit du Havre, qui se déplace à Metz ce samedi, évoluait encore en CFA il y a un an et demi. Pour lssam Chebake, qui a grandi à Behren-lès-Forbach, ce match à Saint-Symphorien sera forcément particulier.

La rencontre entre Metz et Le Havre, ce samedi au stade Saint-Symphorien, revêt un caractère particulier pour Issam Chebake. Le défenseur du HAC a, en effet, passé de longues années en Moselle. « J’y ai grandi et j’y ai passé les 23 premières années de ma vie. J’ai encore beaucoup d’amis et de proches là-bas. Je vais essayer de donner le maximum de places possible, rigole le garçon de 26 ans. Je n’ai jamais joué au FC Metz mais ce sera un plaisir de l’affronter. »

Né à Agadir, au Maroc, Issam arrive à Behren-lès-Forbach à l’âge de 3 ans. Après avoir tapé dans le ballon dans son quartier, il signe sa première licence à l’âge de 13 ans, à la SG Marienau. En 2010, il rejoint Sarre-Union, où il va passer « de belles années. Du CFA 2, on est monté en CFA. J’ai vraiment fait de belles rencontres là-bas. Cette année, j’ai suivi leur beau parcours en Coupe de France de très près. Ils peuvent en être fiers. »

Meilleur latéral du CFA en 2014

En 2013, Issam Chebake s’engage avec Rodez, avec qui il va véritablement exploser. Élu meilleur latéral du Championnat de France amateurs cette saison-là, il tape dans l’œil de quelques clubs professionnels. Le Havre fait partie du lot et l’accueille au début de la saison 2014-2015.

Le voilà footballeur professionnel, en Ligue 2. Quatre ans seulement après la Division d’honneur… Un autre monde. « Au départ, c’était dur, surtout au niveau de la charge d’entraînement, raconte le Franco-Marocain. Mais quand tu attends ta chance toute ta vie, lorsqu’elle se présente, tu donnes le maximum. Je n’ai jamais lâché. »

Sa persévérance a été récompensée, mais pour Issam Chebake, cette – fulgurante – ascension n’est pas terminée. La sélection nationale marocaine est le prochain objectif. « J’ai été présélectionné l’année dernière, j’ai touché ce rêve du bout des doigts. » La probable arrivée d’Hervé Renard à la tête des Lions de l’Atlas lui donne d’ailleurs de l’espoir. « Avec lui, on va pouvoir jouer cartes sur table. Je vais donner le maximum pour être pris. »

Ambitieux mais pas prétentieux, le Mosellan d’adoption garde la tête sur les épaules. Si, évidemment, il rêve de jouer dans un grand club – « le Barça, le Real, le PSG… » –, il n’oublie pas les objectifs du moment sous le maillot du Havre. « P our l’instant, il ne faut pas s’enflammer et rester concentré sur le HAC et sur le projet de montée en Ligue 1. » Qui passera peut-être par une victoire à Saint-Symphorien ce samedi…

Du côté du stade Océane, il se murmure que le joueur, qui a relégué l’ancien Niçois Grégoire Puel sur le banc des remplaçants, est l’un des meilleurs éléments du club. Le Behrinois n’a peut-être pas fini de faire parler de lui.

 

Source RL.fr

Commentaires

La journée 8 se termine dans

La journée 8 est terminée

National 3, Régional 2, Coupe de France et Coupe d'Alsace.

Aperçu des matchs à pronostiquer

Ussu
Pagny s/ Moselle AS

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 7 Dirigeants
  • 2 Arbitres
  • 5 Joueurs
  • 84 Supporters