835 967 visites 6 visiteurs

Tirage de la coupe d'Alsace, secteur Ouest

12 février 2016 - 08:54

C’est encore loin le 16 mai, jour de la finale de 44e coupe du Crédit Mutuel « Alsace-Ouest ». Mais depuis lundi soir, le tirage des 8es , quarts et demi-finales, effectué à Obermodern, a livré son verdict. Les seize clubs rescapés connaissent leurs adversaires et peuvent rêver…

Tous les regards étaient tournés lundi soir vers le club-house du FC Obermodern, où les mains innocentes de Corinne Stoffel, retenue pour arbitrer cet été les rencontres de tennis de table des prochains Jeux Olympiques à Rio de Janeiro, et de Claude Baumgarten, le recordman du nombre de finales de Crédit Mutuel jouées (14), ont désigné les adversaires de chacune des seize équipes encore en lice, ainsi que leur parcours jusqu’au jour de la finale du lundi de Pentecôte, 16 mai (le lieu n’est pas encore fixé).

Reipertswiller gagnant au tirage

Si Reipertswiller (DH), tête de série n°1 avec ses 13 victoires dans l’épreuve reine du secteur, a hérité d’un tirage au sort plutôt clément, pour tous les autres ténors, à commencer par le tenant Sarre-Union II, le chemin qui mène à la finale du 16 mai sera pavé de nombreux pièges.

Les protégés du président Eric Riffel ne peuvent, en effet, pas se plaindre du tirage, ils ne devraient pas avoir trop de soucis pour se frayer un chemin jusqu’à la finale. En héritant d’abord de Weyer (P) en 1/8e de finale, puis, si la logique est respectée, de Hochfelden (PH) en quart, et enfin d’un club de Promotion, de D1 ou de D2 en demi-finale, les Forestiers ont été bien vernis. Leur programme, avec tout le respect que l’on doit à toutes les équipes, n’a rien d’insurmontable. Mais on avait dit la même chose le 12 septembre dernier, juste avant l’entrée en lice de Philippe Klein et ses coéquipiers en Coupe de France à Soultz-sous-Forêts (PE). Et on sait, au final, ce qu’il en est advenu : une humiliante défaite 2-1 et une peu glorieuse élimination.

Toujours dans ce tableau de gauche (voir infographie ci-dessous) , toutes les équipes, de Weyer (P) à Imbsheim ou Schaffhouse, les pensionnaires de D2, en passant par Hochfelden (PH), Wingen (P), Waldhambach ou Harskirchen, clubs de D1, toutes peuvent rêver d’aller en finale, car souvent, coupe et logique ne font pas bon ménage.

Compliqué pour Sarre-Union II

Dans le tableau de droite, c’est une autre histoire. Ça s’annonce à la fois passionnant et compliqué pour tout le monde. A commencer pour le tenant du Trophée, l’US Sarre-Union II qui, pour conserver son titre, acquis l’an passé à Dossenheim (victoire aux tirs au but face à l’ASI Avenir), devra sortir d’un tableau terriblement compliqué, une fois le cendrillon de D3 Weinbourg écarté. « Oui, cela ne sera pas simple, même contre Weinbourg (le cendrillon de D3), qu’il faudra respecter. Je me rappelle l’an dernier des difficultés pour sortir du piège tendu par Mulhausen (victoire 2-0). Mais notre objectif est de la gagner et on fera tout pour conserver cette coupe du Crédit Mutuel une année de plus », souligne Alexandre Schmitt, le capitaine des doublures sarre-unionnaises – que nous avons dérangé alors qu’il était en train d’astiquer le salon VIP avant le choc de Coupe de France contre Lorient ce soir.

Corinne Stoffel, Savernoise d’adoption, n’a pas eu la main heureuse pour le club de sa ville, le FC Saverne, qui devra d’abord passer l’obstacle Drulingen en 1/8e , puis se farcir éventuellement Sarre-Union II en quart, avant de penser à la demie, et à Avenir, ou à Obermodern, ou à Butten (à moins que Lupstein ne trouble toutes les cartes).

 

Source DNA.fr

Commentaires

La journée 17 se termine dans

La journée 17 est terminée

National 3, Régional 2, Coupe de France et Coupe d'Alsace.

Aperçu des matchs à pronostiquer

Fc Lunéville
USSU
Fc St Etienne Soulz
USSU 2

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 2 Présidents
  • 7 Dirigeants
  • 2 Arbitres
  • 5 Joueurs
  • 91 Supporters