836 720 visites 7 visiteurs

Focus sur notre partenaire Irion BTP

18 février 2016 - 14:31

Installée à Sarre-Union, Irion BTP a notamment reçu en 2013 le Prix du gros-œuvre de la région Est par la revue spécialisée Le Moniteur des travaux publics et du bâtiment.

Fondée en 1946, l’entreprise aujourd’hui dirigée par Laurent Irion a vite grandi, puis a frôlé le dépôt de bilan au début des années 1980. Il a alors fallu réorganiser la société, licencier du personnel avant de reprendre le chemin de la croissance pas à pas, en revoyant notamment l’organisation des chantiers pour gagner en efficacité, à tel point qu’aujourd’hui, la société est capable d’assurer entre 10 et 12 chantiers à la fois.

Irion compte plus d'une vingtaine de salariés, autant qu’en 1984. Et la plupart d’entre eux, environ 80 %, ont été formés par l’entreprise via l’apprentissage, notamment, puis bénéficiant de formations régulières pour également pouvoir intervenir dans des entreprises où la société assure la maintenance, comme par exemple JFA, Inéos, Smart ou la Sarel.

Des employés fidèles

La fidélité des employés est d’ailleurs l’une des forces de cette société qui a su prendre le virage de la diversification quand il le fallait. Mise à part la construction de bâtiments destinés essentiellement à l’industrie et aux collectivités, Irion travaille également sur des chantiers de voirie et assure la maintenance de bâtiments professionnels, un domaine qui demande de la réactivité et une relation de confiance importante avec les donneurs d’ordre.

Irion profite aussi de son secteur d’implantation. Installée en secteur rural, la société de BTP n’en est pas moins proche de zones telles celles de Sarreguemines, Forbach, Sarrebourg ou Saverne.

Et ça se voit dans les gros chantiers en cours ou qui se sont achevés récemment, comme l’extension d’une grande surface et le multi-accueil à Sarre-Union, la nouvelle implantation de la société Dietrich à Thal-Drulingen, des logements pour seniors à Grosbliederstroff et au Val-de-Guéblange ou encore une station d’épuration à Bénestroff.

L’avenir, la société Irion l’envisage à effectif constant, plutôt que « d’être confrontée à des problèmes d’organisation qu’engendrerait un plus grand nombre d’employés », sans compter que Laurent Irion n’a « pas envie d’avoir, un jour, à licencier du personnel ». Dans une entreprise qui ressemble à une grande famille, on peut le comprendre. « Notre objectif est d’être et de rester solides sur nos bases ». Une philosophie qui cadre bien avec l’importance des fondations dans le bâtiment.

Laurent Irion, à droite, avec son fils Nicolas qui a intégré la société en 2012.

 

Source DNA.fr

Commentaires

La journée 17 se termine dans

La journée 17 est terminée

National 3, Régional 2, Coupe de France et Coupe d'Alsace.

Aperçu des matchs à pronostiquer

Fc Lunéville
USSU
Fc St Etienne Soulz
USSU 2

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 2 Présidents
  • 7 Dirigeants
  • 2 Arbitres
  • 5 Joueurs
  • 91 Supporters