837 357 visites 6 visiteurs

Schermann ne rend pas les armes !

30 avril 2016 - 11:16

L’emblématique ailier se refuse à se résigner à la chronique d’une descente annoncée. Vianney Schermann en appelle aux valeurs de l’USSU pour nourrir les espoirs de miracle en Alsace Bossue.

N’y comptez pas, il ne lâchera pas l’affaire. Avec ses quatre victoires en 25 matches, l’US Sarre-Union a une bonne tête de condamné. Il reste cinq matches au club d’Alsace Bossue pour réorienter les lumières de la lanterne rouge qui éclairent durablement son visage depuis des mois. Mais ils sont quelques-uns à ne pas désespérer, à affirmer à longueur de semaines leur foi dans l’improbable, à entretenir la toute petite flamme d’espoir.

« On est capable du meilleur comme du pire »

Dans la triste tourmente, Vianney Schermann a valeur d’emblème. Lui qui, en neuf ans, n’a connu que l’étage supérieur. « Le staff et toute l’équipe y croient encore, explique l’ailier, auteur du but de la victoire face à Lyon Duchère, le leader (!), il y a trois semaines. Tant que mathématiquement, on peut se sauver, on y croira. Mais ça commence par une victoire face à Mulhouse. »

L’USSU croise un adversaire alsacien qui n’est pas au mieux non plus – quatre défaites de rang – et c’est sans doute la dernière occasion de se relancer. Vianney Schermann n’entend néanmoins pas s’appuyer sur le contexte pour effacer la défaite bien mal venue à Villefranche, voilà une semaine.

« Quand on est capable de battre Lyon Duchère, on est en mesure de battre tout le monde, poursuit-il. Mais c’est un peu notre caractéristique : on est capable du meilleur comme du pire. »

En enchaînant trop souvent le pire, Sarre-Union se retrouve dans la panade en championnat après avoir entretenu un rêve éveillé via la Coupe de France.

« Cette aventure, cela a sans doute été plus un mal qu’un bien, cela a été l’arbre qui cache la forêt, lâche le joueur de 29 ans, du sang bleu dans les veines. Inévitablement, inconsciemment, tu cherches à te surpasser sur un match de Coupe et un peu moins de championnat. Mais maintenant, c’est du passé. » Et le meilleur buteur de l’USSU cette saison entend inspirer son envie naturelle à tous ses partenaires.

Vianney Schermann a rejoint Sarre-Union à une autre époque, quand l’horizon se limitait à l’élite régionale. Il se refuse encore à envisager emprunter l’ascenseur pour l’étage inférieur.

« Si on parvient à remonter à la 14e ou à la 15e place... »

Il y a une belle affiche au programme, ce week-end, au stade omnisports. Il n’est pas question de la galvauder.

« Il y a de l’enjeu, parce que si on parvient à remonter à la 14e ou à la 15e place, on aura peut-être une chance d’être repêché, conclut le natif de Saverne. On affronte un adversaire que l’on respecte. Beaucoup de joueurs se connaissent dans chaque camp, mais on ne regarde pas non plus trop ce qui se passe à Mulhouse. »

Dans la cité du Bollweck, ce n’est pas non plus la sérénité à tous les étages. Mais ce n’est pas le problème de Schermann : son équipe de Sarre-Union a suffisamment de soucis pour s’intéresser à ceux des autres.

Source DNA.fr

Commentaires

La journée 17 se termine dans

La journée 17 est terminée

National 3, Régional 2, Coupe de France et Coupe d'Alsace.

Aperçu des matchs à pronostiquer

Fc Lunéville
USSU
Fc St Etienne Soulz
USSU 2

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 2 Présidents
  • 7 Dirigeants
  • 2 Arbitres
  • 5 Joueurs
  • 91 Supporters