571 515 visites 8 visiteurs

Revue de presse avant la réception de Lyon 2

14 mai 2016 - 09:52

Pour continuer à rêver d’un maintien en CFA, les Sarre-Unionnais ont la quasi-obligation de s’imposer face à la réserve de l’Olympique Lyonnais. Un défi de taille.

Rester dans le jeu

à force de s’obliger à penser que tout reviendrait à la normale, on avait presque oublié les règles d’un championnat. Celle par exemple qui oblige trois des locataires d’un groupe de CFA à quitter les lieux en fin de saison, direction l’étage d’en bas.

Et, à moins d’un miracle sportif ou de péripétie(s) administrative(s), tout indique que le bail de cinq ans de Sarre-Union en CFA prendra fin dans quelques semaines.

« On fera les comptes uniquement à la fin, se motive Fabrice Oumedjkane, l’entraîneur de la maison bleue depuis huit journées désormais. Notre seul objectif est de prendre le maximum de points lors de nos trois derniers matches, d’espérer des faux pas des autres. Quel que soit le scénario, nous n’avons pas notre destin entre les mains. »

La seule certitude que le technicien a, c’est d’affronter tout à l’heure « le meilleur centre de formation de France » et de s’en réjouir franchement. « Quand on joue à ce niveau, on a cette chance d’accueillir des équipes pareilles et des clubs prestigieux. »

« Tout mettre en œuvre pour se mettre à la hauteur »

Mais s’il devra faire sans les suspendus (Schermann, Moreira et Ouadah), sans les blessés (Benchenane, Guillin) et peut-être sans Jean-Philippe Djé, en délicatesse avec une cheville, il ne veut pas voir de timidité sur la pelouse.

« Même si on respecte les Lyonnais, on ne devra pas les regarder jouer. Sinon, autant rester à la maison, estime simplement Fabrice Oumedjkane. Il nous appartient d’aller les ennuyer, de les contrarier. Je pense que mes joueurs vont tout mettre en œuvre pour se mettre à la hauteur. »

Face à une équipe qui n’a perdu qu’un seul de ses neuf derniers matches, remportant les huit autres, il faudra effectivement se montrer sous son meilleur jour pour rivaliser.

Le défi est de taille pour Sarre-Union, presque trop grand. On demande simplement aux coéquipiers de Yann Schneider de réaliser un exploit. Il ne leur donnerait rien, ne leur garantirait aucunement le maintien.

Une victoire leur permettrait juste de souffler un peu. Et de rester encore dans le jeu.

Source DNA.fr

 

Et si l’USSU refaisait le coup…

Face à la réserve de l’Olympique Lyonnais, Sarre-Union voudra une fois de plus aller à l’encontre de la hiérarchie.

Rappelez-vous… il y a de cela quelques semaines, les Bleus donnaient l’hospitalité à Lyon-Duchère, auréolé de son statut de leader obtenu la semaine précédente. Au terme d’une rencontre solide de la part de l’ensemble du groupe, l’USSU réalisait un authentique exploit et parvenait à battre l’adversaire du jour, reprenant du coup confiance dans la lutte pour le maintien.

Aujourd’hui, nous savons que cette victoire n’a pas été suivie par d’autres performances, et que les Bleus, sauf événement exceptionnel, seront relégués en CFA2 pour la saison prochaine. Mais avant cela, il reste trois rencontres à disputer, et notamment celle de ce soir face au meilleur centre de formation de France. Voir évoluer cette équipe lyonnaise, est un moment privilégié qu’il faut savoir apprécier compte tenu de la situation de l’USSU.

Handicapé certes par l’absence de Schermann, alors que Djé est incertain, le groupe de Fabrice Oumedjkane bénéficie depuis la semaine dernière du retour de Martial Riff, le poumon local qui a tant manqué durant toute la saison. Auteur d’une rentrée satisfaisante à Auxerre, sa présence sera forcément utile, malgré le manque de compétition évident.

Les Lyonnais, qui annoncent une équipe au grand complet, voudront confirmer leur rang et obtenir un succès qui peut leur permettre de grimper sur le podium, convoité également par l’AJ Auxerre. Pour les bleus, il s’agit de réaliser une prestation collective solide, se faire plaisir face à un adversaire qui aura forcément un avantage technique tant individuel que collectif.

Il s’agit aussi, de jouer avec les armes qui ont fait la force de l’USSU en CFA, à savoir la générosité, la combativité, la cohésion d’équipe. Et récompenser le public local, exigeant peut être, mais toujours présent et reconnaissant pour l’ensemble de l’œuvre qui a été réalisé durant ces dernières 5 années.

Source DNA.fr

 

Le mot du coach

Quel a été votre sentiment après la défaite à Auxerre. Impuissance, résignation ou frustration ?

C’est l’abattement qui a prévalu car on sait que cela va être maintenant mission impossible d’obtenir le maintien par le jeu. Cela dit ce n’est pas contre Auxerre, qui vise le podium, qu’il fallait s’imposer, mais contre des équipes d’un autre calibre et concernés par la lutte pour le maintien ou lors des rencontres à domicile que nous avons mal négociées.

Quelle analyse portez-vous sur le retour de Martial Riff dans le groupe, et sa prestation durant la rencontre ?

Je ne m’attendais pas à voir un Martial rayonnant, c’est une évidence, mais pour un retour précipité je suis satisfait. Quand vous êtes dernier depuis des mois, que vous faites passer des messages sur certaines choses au niveau tactique, technique et mental et que rien ne bouge, à un moment il faut être lucide, se poser les bonnes questions et agir. Faut-il laisser regarder le bateau couler ou tenter des choses ? Je ne suis pas du genre à regarder, même si cela devait précipiter le retour de Martial. Même à 60 %, on sait ce qu’il peut nous apporter.

Les bleus ont su l’emporter face à Lyon-Duchère, toujours leader actuellement à trois journées de la fin. Pensez-vous que le groupe peut créer un nouvel exploit face au centre de formation de référence en France ?

L’USSU est capable du meilleur comme du pire. Nous sommes totalement imprévisibles et nous l’avons déjà prouvé récemment ! Avec beaucoup d’humilité et de respect pour Lyon, le joueur de l’USSU qui ne rentre pas sur le terrain pour réaliser un exploit autant qu’il reste à la maison car on sait que cela va être très, très difficile.

Source DNA.fr

Commentaires

PARTENAIRE DE LA SEMAINE

            

            

Retrouvez les coordonnées de notre partenaire en cliquant sur l'image.

La journée 29 se termine dans

La journée 29 est terminée

CFA2, Excellence, coupe de France et coupe d'Alsace

Aperçu des matchs à pronostiquer

Pagny S/ Moselle
USSU
Ussu 2
Geispolsheim