723 088 visites 8 visiteurs

Rencontre avec Yann Schneider

10 août 2016 - 17:36

Même s’il voulait croire à un éventuel maintien administratif en CFA jusqu’au bout, Yann Schneider, l’inamovible défenseur de l’US Sarre-Union, repart gonflé à bloc pour sa huitième saison au club.
« On travaille dur »

– Finalement, après beaucoup de péripéties concernant le club d’Évian-Thonon-Gaillard, votre club repartira bien en CFA 2. Pas trop déçu ?

– Il y a de la déception, on espérait encore le CFA tout en sachant qu’on avait de fortes chances de repartir en CFA 2.

Quand on sait qu’on termine en position de relégable, c’est toujours dur de croire au maintien même si on espère un peu le malheur d’autres clubs.

Maintenant, on espère repartir du bon pied et faire une bonne saison.

– Quel sera l’objectif pour votre retour en CFA 2 ?

– Cela faisait cinq ans que nous étions en CFA. On ne connaît pas forcément les équipes que nous allons affronter, même s’il nous arrive de les croiser en match amical ou en Coupe.

On ne sait pas trop dans quoi on va se lancer, mais on va faire comme tout le monde, jouer match après match pour les gagner. Et, au moment du sprint final, on verra bien où on se trouvera…

– Votre intention est de jouer les premiers rôles…

– Le seul objectif, c’est de gagner tous les matches. À partir de là, les objectifs sont simples.

« La feuille de match ne fait pas tout »

Mais on sait qu’en début de saison, surtout au vu du groupe, toutes les équipes auront l’intention de jouer les premiers rôles. Mais il y a tellement de choses qu’on ne maîtrise pas, que l’on ne peut pas tirer de plan sur la comète.

– Vous qui êtes à Sarre-Union depuis longtemps, comment jugez-vous la qualité de l’effectif par rapport aux précédentes saisons ?

– Il y a beaucoup de qualité. Je ne m’inquiète pas à ce sujet. Mais on sait qu’on est à Sarre-Union : le budget étant ce qu’il est, on est toujours un peu limité au niveau de la quantité.

En observant nos recrues et avec la qualité des joueurs qui sont restés, c’est de bon augure. Après, la feuille de match ne fait pas tout, on travaille dur pour faire le meilleur résultat possible.

– Aujourd’hui, vous avez 30 ans. Comment voyez-vous la suite de votre carrière ?

– Pour l’instant, je pense à cette saison et à être le plus performant possible. Dans le foot, parfois, on ne sait pas ce que l’on fera dans trois mois. J’ai toujours pensé uniquement à la saison en cours et ça me va très bien. J’essaye de faire la meilleure préparation. À la fin, il y aura des discussions, mais pour l’instant, je ne pense qu’à être performant…

Source DNA.fr

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 7 Dirigeants
  • 2 Arbitres
  • 5 Joueurs
  • 76 Supporters