782 004 visites 3 visiteurs

Revue de presse avant le déplacement aux Pierrots Vauban

5 novembre 2016 - 09:54

Samedi à 18h, les bleus débutent leur cycle de rencontres qui va les opposer à trois clubs strasbourgeois : l’ASP Vauban, le FC Kronenbourg, le RC Strasbourg. Un programme qu’il va falloir négocier au mieux.
Pour arrêter la série

L’USSU réalise à nouveau un parcours sans faute en Coupe de France, mais accumule les contre-performances en championnat depuis quelques semaines. Cela se traduit par une inefficacité offensive inquiétante, mais aussi par une défense friable qui encaisse régulièrement trois buts par match.

Cet après-midi, face à l’ASP Vauban, champion d’Alsace de la saison dernière, actuellement dans le ventre mou du championnat, les bleus vont subir un véritable test. Soit ils sont capables de réagir, d’obtenir des points et d’intégrer le milieu de classement, soit ils devront se contenter de lutter dans le bas du tableau.

Assurément pas le schéma prévu par Laurent Weinstein, président, et Roudy Keller, directeur sportif, en début de saison. À ce stade de la compétition, rien n’est perdu, certes, mais les prestations des bleus ne sont pas, pour l’instant, à la hauteur des ambitions locales.

Pour ce déplacement, les locaux vont bénéficier du retour d’ Al Hammaoui, toujours précieux dans l’entre-jeu. Mais c’est collectivement que les bleus vont devoir s’en sortir, en faisant preuve de rigueur et détermination défensive. Ce n’est qu’après avoir obtenu un bon résultat cet après-midi que les bleus pourront se tourner vers la Coupe de France.

Source DNA.fr

Vauban veut enchaîner

Devant une équipe de Sarre-Union hyper décevante jusqu'ici, Vauban voudra imposer sa loi sur son terrain et confirmer ses bonnes dispositions du moment.

Dans un championnat composé à moitié d'équipes alsaciennes, on s'attendait forcément à voir l'une ou l'autre truster les premières places.

Si Schiltigheim, le Racing II et Biesheim, dans une moindre mesure, tiennent leur rang, ce n'est pas le cas de Sarre-Union, seulement 11e. Avec une seule petite victoire en sept matches, les hommes de Fabrice Oumedjkane sont loin du compte.

«À nous de ne pas être l'équipe qui les relancera»

Du coup, à l'aube de les accueillir, Djamel Ferdjani se veut méfiant. « On va affronter un adversaire qui, sur le papier, semblait taillé pour jouer le titre, reconnaît l'entraîneur de Vauban. Je m'attends à une rencontre compliquée. Les Sarre-Unionnais ont connu un retard à l'allumage et doivent relever la tête. À nous de ne pas être l'équipe qui les relancera. »

Pour éviter d'être celle-ci, le technicien strasbourgeois pourra s'appuyer sur les belles choses entrevues récemment.

À domicile contre Haguenau (2-1) puis en Lorraine du côté de Forbach le week-end dernier (1-1). « L'idée, c'est de pouvoir continuer d'être sur cette bonne dynamique. Je sens que les garçons progressent, que ce soit tactiquement ou même dans l'état d'esprit. »

Cependant, Djamel Ferdjani relève encore quelques bémols, dont l'un aurait sans doute permis à son équipe de revenir de Forbach avec deux points de plus.

« On a encore un gros travail à faire au niveau de l'efficacité offensive. On doit pouvoir se montrer plus tranchant devant le but. C'est un palier que nous avons encore à franchir. Il nous permettrait de pouvoir bonifier certaines choses, et de transformer un match nul en une victoire. »

Sarre-Union veut lancer sa saison, enfin...

Ce qui est sûr, c'est que les deux dernières sorties ont eu le don de pouvoir le rassurer après un mois de septembre pas simple à traverser où l'élimination en Coupe de France à Sierentz (1-0) avait fait désordre.

« Il va falloir bien entrer dans notre match. Dès le coup d'envoi, nous devons montrer à Sarre-Union qu'on est chez nous et que la victoire nous reviendra. »

Entre des Strasbourgeois bien décidés à prendre le bon wagon pour pouvoir laisser la zone rouge à distance raisonnable, et en face, des Sarre-Unionnais désireux d'enfin lancer leur saison, le ton est donné.

Source DNA.fr

 

Le mot du coach

À la question « Les bleus peuvent-ils s’inspirer de leur défaire face à Prix Mézières pour les prochaines échéances ? », le coach Fabrice Oumedjkane répond : « Oui, bien sûr, les Ardennais ont fait preuve d’une grande rigueur défensive, qui nous fait défaut actuellement. Ils ont surtout fait preuve de sérénité qui est le lot des équipes du haut de classement. Nous sommes dans la spirale inverse que nous devons absolument corriger dans les meilleurs délais. »

Et quand on lui demande si les joueurs sont plus préoccupés par la Coupe de France que par le championnat, il assure : « L’aventure de la Coupe de France de l’an passé reste dans les mémoires, mais notre pain quotidien est le championnat de la saison en cours. Il ne faut pas se tromper d’objectif. Faisons notre travail cet après-midi. Nous pourrons alors préparer au mieux la rencontre de la semaine prochaine. »

Source DNA.fr

Commentaires

Jimmy BABALOU 5 novembre 2016 20:51
Supporter

FELICITATIONS les gars...voilà il faut y croire...excellent pour la suite...c'est super

Jimmy BABALOU 5 novembre 2016 10:35
Supporter

Le coach Fabrice à fait un commentaire de vérité...excellent...alors les gars...la victoire cette apm impératif....j'y crois.....c'est parti.

La journée 8 se termine dans

La journée 8 est terminée

National 3, Régional 2, Coupe de France et Coupe d'Alsace.

Aperçu des matchs à pronostiquer

Ussu
Pagny s/ Moselle AS

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 7 Dirigeants
  • 2 Arbitres
  • 5 Joueurs
  • 84 Supporters