783 733 visites 6 visiteurs

Revue de presse avant la réception de Kronenbourg

13 novembre 2016 - 10:23

Cet après-midi, Sarre-Union partira favori sur son terrain face à Kronenbourg. Mais gare à l’excès de confiance…
Ne pas se faire piéger

En Alsace Bossue, ils s’en souviennent encore tous. La fabuleuse épopée des Sarre-Unionnais jusqu’en 8e de finale, la saison passée, en Coupe de France, est encore dans toutes les mémoires.

Son capitaine Yann Schneider sait qu’il sera difficile de rééditer une telle performance. Ça ne l’empêche d’avoir quelques idées derrière la tête.

« On s’attend à un match compliqué »

« C’est une compétition qui a toujours une saveur particulière, avoue-t-il. Quand on vit de telles émotions une fois, on a envie que ça se reproduise. L’engouement était juste incroyable et je pense que ce sont des souvenirs qui resteront gravés pendant longtemps. »

Yann Schneider et ses copains sont encore loin d’un 8e de finale ou d’accueillir un club de Ligue 1 dans un stade Omnisports rempli comme un œuf, comme ce fut le cas en février dernier contre Lorient.

Avant d’y penser et de rêver une nouvelle fois, ils devront se débarrasser de Kronenbourg, relégable en Division d’Honneur. S’ils auront l’avantage du terrain et d’une division, les Sarre-Unionnais n’en demeurent pas moins méfiants.

Surtout qu’au tour précédent, les Strasbourgeois sont allés se qualifier à Biesheim, également pensionnaire de CFA 2. « On s’attend à un match difficile, comme c’est souvent le cas en Coupe de France, continue Yann Schneider. Il va falloir faire preuve de beaucoup de sérieux. On va aborder ce match avec un état d’esprit conquérant. Des coéquipiers étaient à Sarrebourg vendredi soir et m’ont raconté que Troyes avait eu toutes les peines du monde pour se qualifier. » Cependant, les Sarre-Unionnais pourront s’appuyer sur leur victoire ramenée de Vauban samedi dernier en championnat (0-2).

Un succès synonyme de gros ouf de soulagement après plusieurs semaines difficiles. « Dans le jeu, c’était mieux depuis ces derniers temps. On a su enfin concrétiser tout ça par une victoire. À force, on savait que ça allait payer tôt ou tard. On va essayer de continuer sur cette petite dynamique positive. »

Pour ce faire, le pensionnaire de CFA2 devra éviter le piège que lui tendra Kronenbourg, qui lui, n’aura absolument rien à perdre…

Source DNA.fr

 

Un cap à franchir

Lors de la dernière rencontre de championnat, les bleus de Fabrice Oumedjkane ont signé une première victoire à l’extérieur. Mais ce week-end, les bleus retrouvent une compétition à laquelle ils ont pris goût l’an passé et espèrent pousser plus loin que ce 7e tour.

En désignant le FC Kronenbourg comme adversaire, qui plus est à domicile, les bleus bénéficient d’un adversaire accessible qui peut leur permettre de rester sur la dynamique de la rencontre de Vauban, et de se rapprocher des 32e de finale de la Coupe de France.

Certes, le FC Kronenbourg est un adversaire qui a causé, en jouant à domicile, bien des soucis durant les dernières saisons, notamment en Coupe d’Alsace. Aujourd’hui, les bleus de l’Alsace Bossue auront la possibilité d’effacer les échecs successifs.

Il suffit de rappeler que les « brasseurs » se sont qualifiés au tour précédent aux dépens de l’ASC Biesheim, club évoluant également en CFA2, pour savoir que la tâche des locaux sera compliquée, mais que le défi proposé doit être relevé et gagné.

Le groupe des joueurs locaux devrait à nouveau être au complet, comme la semaine dernière. Une rencontre de Coupe de France ne se joue pas, elle se gagne. Pour cela, il faudra que l’ensemble des joueurs soient au diapason pour ce dernier tour avant l’entrée en lice des clubs de Ligue 1.

De quoi motiver chaque joueur, certes, mais aussi chaque supporter qui devra, dimanche après midi à partir de 15 h, être derrière les bleus pour leur permettre de passer ce nouveau cap.

Source DNA.fr

 

“Kro” va tout tenter

Eliminé au 6e tour de la Coupe de France par le Racing la saison dernière, le FC Kronenbourg fait déjà mieux cette année puisque l’équipe du président Hocine Rachedi va défier le Sarre-Union de Fabrice Oumedjkane, à l’occasion du 7e tour.

La saison est bien mal entamée en championnat pour le FC Kronenbourg qui peine à retrouver son rythme de la saison écoulée quand l’équipe drivée par le tandem Romain Lory- Younès Zaari avait dominé son sujet jusqu’à gagner son billet pour la Division d’honneur.

« Collectivement, la mayonnaise n’a pas encore pris. Il y a du potentiel individuel, mais on n’a pas encore trouvé la bonne carburation », s’excuse presque Romain Lory.

En accédant à l’élite régionale, la troupe du président Hocine Rachedi savait que la donne allait changer, contrairement au bon nombre de suiveurs qui pensaient que jouer en DH allait être facile.

« On était préparé à vivre une saison compliquée, mais on continue de travailler, l’objectif étant de se maintenir », continue Romain Lory.

Dans cette grisaille, les Cronenbourgeois entrevoient quelques rayons de soleil grâce à la Coupe de France et s’ils ont atteint le 7e tour, ce n’est certainement pas le hasard.

Biesheim, club de CFA2, a plié lors du tour précédent devant les Bas-Rhinois, prouvant qu’ils ne sont pas mal à l’aise hors de leur base. « On arrive à se surpasser, même à l’extérieur. D’ailleurs, notre seule victoire en championnat, on l’a cherchée à Oberlauterbach », souligne le coach.

«On jouera avec nos valeurs»

Mais Sarre-Union, c’est un autre morceau et, selon Romain Lory, aller chercher la qualification en Alsace-Bossue sera compliqué. « C’est une équipe bien organisée, costaude dans toutes les lignes, même si elle n’est pas très bien en championnat. C’est un autre niveau tout de même. On jouera avec nos valeurs pour tenter de créer l’exploit. »

Dans la lignée de la très belle saison réalisée lors de l’exercice précédent, il ne déplairait pas aux Cronenbourgeois de réussir un joli coup face aux coéquipiers d’Omar Hassidou.

« Ce match tombe à point nommé, il nous permet de faire une parenthèse sur le championnat, il nous libère de la pression du quotidien. On n’a rien à perdre », insiste le coach.

Pour l’heure, le FC Kronenbourg n’a joué aucun match de Coupe à domicile, mais le fait d’évoluer hors de ses bases lui sourit. Aussi, si cette nouvelle sortie était couronnée d’un succès, on se mettrait à rêver d’une belle affiche.

« Que ce soit à domicile ou à l’extérieur, c’est de toute façon compliqué contre Sarre-Union », martèle Romain Lory.

Pendant de longues années, le FC Kronenbourg est resté dans l’anonymat du football alsacien. La période faste du milieu des années 80, où il côtoyait le 4e échelon national, reste un joli souvenir. En particulier, ce 32e de finale de la Coupe de France contre Besançon alors en D2.

Et lorsque Frédéric Gluck, Younès Zaari et Romain Lory avaient entrepris de redonner ses lettres de noblesse à ce club de quartier, ils songeaient tous à revivre de belles aventures.

« Il était essentiel de redonner une âme à ce club où les bénévoles font un travail extraordinaire. Aujourd’hui, l’équipe fanion est en DH et nous sommes encore en Coupe de France », analyse Romain Lory qui a aussi une pensée émue pour son compère Younès Zaari, dans une situation personnelle compliquée.

« Retarder l’échéance le plus possible »

« Il sait qu’on est avec lui, on essaie de lui apporter notre soutien. Younès est un rouage indispensable et essentiel, c’est l’âme du FCK. ».

Demain, en Alsace-Bossue, les joueurs du FC Kronenbourg voudront se surpasser pour rester en course dans cette compétition et lui mettre un peu de baume au cœur. « On se battra, certains joueurs savent qu’ils n’auront pas l’opportunité de disputer chaque année un 7e tour. Il faudra retarder l’échéance le plus longtemps possible et éviter de prendre un but. Après, tout est possible. »

Romain Lory pourra toujours rêver d’un 8e tour et continuer de faire vibrer les supporters du FC Kronenbourg qui lui est si cher.

Source DNA.fr

Commentaires

La journée 8 se termine dans

La journée 8 est terminée

National 3, Régional 2, Coupe de France et Coupe d'Alsace.

Aperçu des matchs à pronostiquer

Ussu
Pagny s/ Moselle AS

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 7 Dirigeants
  • 2 Arbitres
  • 5 Joueurs
  • 87 Supporters