571 454 visites 9 visiteurs

Un jour au Racing : Omar Hassidou

30 novembre 2016 - 13:37

Ce samedi (14h30), l’US Sarre-Union affrontera le Racing au 8e tour de la Coupe de France. Tout au long de cette semaine, un joueur de Sarre-Union, passé par le Racing, nous racontera un jour particulier de son parcours dans le club strasbourgeois.
Le 4 mai 2013

Au Racing de juin 2012 à janvier 2014, Omar Hassidou a participé à la remontée du club en National, y disputant même quatre rencontres. Son jour de gloire, il l’a connu le 4 mai 2013 quand, entré en jeu à la place d’Anthony Sichi à la 70e , il avait marqué son seul but en CFA avec le Racing, donnant la victoire aux “Bleus” dans la foulée. Deux ans plus tôt, il montait de D1 en Promotion départementale avec les SR Hoenheim.

« On jouait contre Belfort. Il y avait beaucoup de monde au stade. J’étais remplaçant, la deuxième fois à la Meinau, quinze jours après l’avoir été contre… Sarre-Union, où j’étais entré en jeu à la place de Sabo, ma première apparition avec l’équipe “Une”.

Première face à... Sarre-Union

C’était beaucoup d’émotion, tu vas t’échauffer. Ce jour-là, beaucoup de mes proches m’avaient demandé un billet, je m’étais débrouillé pour les avoir. Il y avait la famille, mes amis, des potes, une bonne cinquantaine de personnes. Il y avait un but partout, et François Keller m’a appelé, j’ai couru comme un fou pour rejoindre le banc de touche. Il m’a dit : “Vas-y, donne tout ce que tu as, marque.” J’étais un mélange de plein de choses : du trac, un peu de stress, l’envie de bien faire principalement. Je voulais tenir ma place.

Le truc dingue, c’est que Belfort avait égalisé sous mes yeux, je m’échauffais derrière son but. Et puis, je suis entré juste après. Quand mon copain Robin Binder a centré le ballon, je ne l’avais pas encore touché. Je l’ai repris du gauche, il est allé au fond des filets. C’était autant inimaginable qu’indescriptible, un instant magique à cinq cents mètres de l’endroit où j’avais grandi. Je frissonnais. Je ne savais plus où aller, je connaissais des gens dans chacune des tribunes. Et j’ai alors vu des potes, c’est vers eux que je tends le bras. J’étais tellement léger, j’avais l’impression d’avoir perdu cinquante kilos en une fraction de seconde, le meilleur des régimes. »

Source DNA.fr

Commentaires

PARTENAIRE DE LA SEMAINE

            

            

Retrouvez les coordonnées de notre partenaire en cliquant sur l'image.

La journée 29 se termine dans

La journée 29 est terminée

CFA2, Excellence, coupe de France et coupe d'Alsace

Aperçu des matchs à pronostiquer

Pagny S/ Moselle
USSU
Ussu 2
Geispolsheim