616 986 visites 8 visiteurs

USSU / SFC : comme des frères !

31 janvier 2017 - 12:17

C’EST PEU DIRE QUE LES RELATIONS entre le Sarreguemines FC et l’US Sarre-Union sont au beau fixe. Les deux clubs, distants de 25 km, qui se partagent le même public, collaborent franchement. Sans arrière-pensée. « Quelqu’un qui aime le foot, même s’il est alsacien, il va faire la vingtaine de kilomètres pour aller au stade de la Blies, assure Roudy Keller, le manager de l’USSU, qui aurait très bien pu se retrouver dans le camp d’en face. En 1993, lorsque Sarreguemines a déposé le bilan, la nouvelle équipe emmenée par l’oncle de ma femme (Bruno Palmigiano) m’a demandé d’en être, mais j’avais déjà donné mon accord à Sarre-Union un peu plus tôt… »

Il n’en a pas pour autant coupé les ponts avec le SFC, lui qui allait voir jouer les Mosellans dans les années 1980, contre « des ex-professionnels ou le Matra Racing », lorsqu’il habitait de l’autre côté de la frontière administrative. Aujourd’hui, il ne se passe pas une semaine sans que Roudy Keller n’appelle son ami Dan Lambert, directeur sportif de Sarreguemines. Ensemble, ils échangent sur les joueurs susceptibles d’enrichir leurs effectifs respectifs, quitte à se mettre d’accord.

« On a de la chance d’être à proximité de Sarre-Union et d’entretenir de si bonnes relations. On gagne en public et on s’entraide aussi, apprécie Sébastien Meyer, l’entraîneur sarregueminois, qui a pu glaner de précieux renseignements sur Niort grâce à Éric Becker, éducateur au club et… coach de l’USSU il y a un an lors de l’exploit face aux Chamois niortais. Même si l’équipe n’est plus la même, c’est intéressant d’avoir le ressenti des Sarre-Unionnais . »

Le Racing jouant son 16e de finale au Poiré-sur-Vie, les “Alsaciens de l’Ouest” n’auront aucun scrupule à franchir la Sarre pour assister à une nouvelle affiche en Coupe de France, gâtés qu’ils sont depuis deux saisons grâce aux exploits de leurs deux équipes fétiches. « Là-bas, je retrouve le même public qu’au stade omnisports. En trente-deuxième, mes voisins en tribune étaient de Sarre-Union, sourit Roudy Keller, qui retournera ce soir au stade de la Blies pour vivre, il le croit, un nouvel exploit. En Coupe de France, ce n’est plus la même équipe, elle m’impressionne. Éliminer autant de clubs de Ligue 2, ce n’est plus du hasard. C’est plus fort encore que ce que nous avons réalisé la saison dernière (victoire 1-0 de Sarre-Union contre Niort en 16e , ndlr). S’ils jouent comme contre Reims, ils vont passer. »

Et le manager de s’imaginer, déjà, un 8e de finale contre… Lorient, qui avait mis fin au parcours des Zerbini et consorts il y a un peu plus d’un an. Pour que ces deux clubs frères deviennent jumeaux…

Source DNA.fr

Commentaires

PARTENAIRE DE LA SEMAINE

            

            

Retrouvez les coordonnées de notre partenaire en cliquant sur l'image.

La journée 35 se termine dans

La journée 35 est terminée

CFA2, Excellence, coupe de France et coupe d'Alsace

Aperçu des matchs à pronostiquer

Ussu 2
Rossfeld