754 051 visites 6 visiteurs

Dimanche, c'était jour de reprise pour le groupe de N3

18 juillet 2017 - 09:17

Après deux saisons usantes, l’US Sarre-Union a repris le chemin de l’entraînement hier. Avec un nouvel entraîneur aux commandes et sous le regard de son nouveau président, le club d’Alsace Bossue a posé la première pierre de sa reconstruction.

Après la pluie , le beau temps. Au bout de deux saisons éprouvantes en championnat, marquées par une descente en CFA2 (ex-N3) puis par une anonyme 8e place, les joueurs de Sarre-Union ont regagné le terrain sous un soleil radieux hier. Pendant près de deux heures sous la houlette de leur nouvel entraîneur Farid Touileb, les 23 joueurs* (dont les 12 recrues) se sont adonnés à des jeux avec ballon et à des exercices physiques. Durant plus d’une demi-heure auparavant, l’état-major du club s’était exprimé devant le nouveau groupe.

« Quelque chose de solide sur la durée »

« On s’est d’abord présenté, précise l’entraîneur Farid Touileb, vainqueur de la Coupe de Lorraine avec l’ES Thaon l’an passé. Les dirigeants ont ensuite pris la parole et ont fait part de leurs attentes par rapport au projet sportif. » Un nouveau projet dont le technicien passé par Raon-l’Étape – il y habite toujours – est désormais la pierre angulaire. « C’était lui ou personne, assure l’emblématique directeur sportif Roudy Keller. Après deux années difficiles, on veut construire quelque chose de solide sur la durée et retrouver de la sérénité. C’est aussi pour ça qu’on a engagé Farid pour trois années. »

Au contraire de l’année passée, où le club espérait un repêchage administratif en CFA (ex-N2) jusqu’au dernier moment en raison des finances exsangues d’Évian-Thonon-Gaillard, la formation d’Alsace Bossue peut désormais envisager une préparation d’avant-saison sereine. À un peu plus d’un mois de la reprise du National 3, l’US Sarre-Union a bouclé l’intégralité de son recrutement et tous ses joueurs cadres (Hassidou, Zerbini, Schermann…) ont rempilé. « Ils ont montré leur attachement au club, admet Farid Touileb. Ça montre aussi qu’il y a un vrai projet à Sarre-Union. On voulait vraiment s’appuyer sur eux. » À l’aube de la nouvelle saison, les dirigeants de l’USSU se veulent mesurés quant aux ambitions du club au sein d’une poule relevée de N3.

«Sur tous les tableaux»

« On va d’abord viser le maintien, avoue Roudy Keller. On veut retrouver le N2, mais on ne se met pas de pression. On va simplement bosser dur car on a envie de jouer sur tous les tableaux. »

Même son de cloche pour Farid Touileb. « Il y a d’abord un groupe à faire fonctionner. On veut essayer de faire les choses intelligemment pour l’équipe fanion. En plus des cadres, on a recruté des joueurs locaux et des jeunes au profil intéressant. On voulait constituer un groupe de qualité, on l’a fait. » Avec ce savant mélange d’anciens et de jeunes prometteurs, les rayons de soleil entrevus hier pourraient bien jouer les prolongations dans le ciel sarre-unionnais.

*Yann Schneider, en phase de reprise après son opération des ligaments croisés, s’est contenté de quelques légers exercices. Les deux nouveaux portiers, Florian Trimborn et Johan Schouver, ont eu droit à une séance spécifique avec l’entraîneur des gardiens Roland Christmann.

Philippe Wilhelm, président de l’USSU « Trois ans pour remonter »  

– Quels sont vos premiers sentiments lors de cette reprise ?

– C’était une joie de tous se retrouver. On était très heureux que tout le monde soit là. On est également très content d’avoir réussi à garder tout le groupe de l’an passé ( excepté Joao Teixeira ) et d’y avoir ajouté 12 nouveaux joueurs choisis conjointement par Farid et Roudy. On a réussi notre pari. On veut désormais faire une belle saison.

– Étoffer l’effectif de telle manière était-il primordial ?

– Oui, car l’an passé, on avait un effectif très restreint. Les joueurs étaient quasiment sûrs de jouer chaque week-end et cela ne favorisait pas le dépassement de soi. Là, il faudra qu’ils se remettent en cause pour gagner leur place.

– Après deux saisons compliquées, quels vont être les objectifs de l’USSU ?

– Le maintien pour commencer. On est dans la construction de quelque chose de nouveau. On veut avancer doucement, ça prendra un peu de temps mais on ne peut pas tout changer sur une saison. C’est pour cela qu’on s’est donné trois ans pour remonter en N2. Le challenge n’est pas facile, surtout qu’on a subi une réduction de budget ( de 450 000 l’an passé à 300 000 cette saison ).

Source DNA.fr

Commentaires

La journée 2 se termine dans

La journée 2 est terminée

National 3, Régional 2, Coupe de France et Coupe d'Alsace.

Aperçu des matchs à pronostiquer

Ussu
Prix les Mézières AS
Ussu 2
S.S. Weyersheim

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 7 Dirigeants
  • 2 Arbitres
  • 5 Joueurs
  • 81 Supporters