834 165 visites 14 visiteurs

Rencontre avec Jean-Philippe Dje

28 octobre 2017 - 08:42

Plus de deux mois après le lancement des hostilités en National 3, Jean-Philippe Djé court toujours après son premier but. Même s’il enchaîne les bonnes performances.
Le bout manquant ?

Depuis la naissance de son fils Jonas le 2 septembre dernier, l’ancien du Centre de formation du Racing enchaîne les bonnes performances et espère être récompensé ce dimanche face à la réserve strasbourgeoise.

« Au début, c’était quand même compliqué. C’est un nouveau rythme à prendre, surtout qu’il ne dort pas beaucoup (rires). Il fallait préparer sa venue et psychologiquement, c’était un peu fatigant. Maintenant, ça commence à aller beaucoup mieux. »

« Après, tant que l’équipe gagne, ça me va »

Le 2 septembre dernier, pendant que ses coéquipiers s’arrachaient pour rapporter le point du match nul de leur déplacement à Troyes II (1-1), Jean-Philippe Djé a vu son existence chamboulée et embellie par la venue de son petit bout, Jonas.

Après avoir participé aux trois premières rencontres de championnat, l’attaquant de 28 ans a été mis au repos par son entraîneur Farid Touileb lors des deux tours de Coupe de France successifs au voyage dans l’Aube. « Je ne m’étais quasiment pas entraîné en plus, explique le natif de Rouen. Mais là, je reviens bien. »

De retour sur le pré fin septembre contre Pagny-sur-Moselle (2-0), Jean-Philippe Djé s’est immédiatement montré décisif. Au cours d’une partie verrouillée, son rush tout en puissance sur l’aile droite a abouti à un but contre son camp d’un défenseur pagnotin.

Quatre jours plus tard contre Amnéville (4-3), il a provoqué un penalty. Mais après avoir participé à six des sept rencontres de championnat, l’ancien Raonnais est toujours à la recherche de sa première réalisation.

« Ça commence à devenir un peu long, avoue celui qui a inscrit neuf buts la saison passée. Mais il ne me manque pas grand-chose. J’ai des situations et j’en crée. Après, tant que l’équipe gagne, ça me va. »

Voilà deux semaines, sa formation s’est inclinée face au FC Mulhouse (1-2) et a vu sa série de quatre rencontres sans défaite prendre fin. « On a fait un très bon match, reconnaît pourtant Djé. Mais au final, on n’a pas été récompensés. Ça montre qu’il nous manque encore quelque chose. »

Ce petit truc, l’US Sarre-Union ira tenter de le cueillir ce dimanche (15h) à Molsheim face à la réserve strasbourgeoise, troisième au général.

« On y va pour gagner, même si on sait que jouer une réserve professionnelle est toujours quelque chose de compliqué, souligne l’ancien pensionnaire du centre de formation du Racing. Mais on sort de quelques bonnes performances et on va essayer de mettre nos atouts en avant pour aller faire quelque chose là-bas. »

Le plaisir de croiser François Keller

Comme d’habitude, Jean-Philippe Djé prendra plaisir à recroiser François Keller, l’entraîneur du Racing II qui a beaucoup compté dans son parcours de footballeur. Mais il ne s’émeut pas plus que cela au sujet de l’empoignade dominicale.

« C’est spécial car j’ai été formé à Strasbourg, concède-t-il. Mais cela reste un match comme les autres. Si tous les joueurs de notre effectif passés par le Racing, et il y en a, se mettent à penser au côté affectif, on ne va pas réussir à jouer un match de football. »

Entre deux séances de pouponnage, l’avant-centre sarre-unionnais veut aller droit au but. Et rien d’autre.

Source DNA.fr

Voir également

Commentaires

Jimmy BABALOU 28 octobre 2017 12:11
Supporter

Félicitations JP ainsi qu'à ton épouse pour la venue de Jonas...la relève est assurée. Et maintenant droit au but....c parti

La journée 17 se termine dans

La journée 17 est terminée

National 3, Régional 2, Coupe de France et Coupe d'Alsace.

Aperçu des matchs à pronostiquer

Fc Lunéville
USSU
Fc St Etienne Soulz
USSU 2

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 2 Présidents
  • 7 Dirigeants
  • 2 Arbitres
  • 5 Joueurs
  • 91 Supporters