855 396 visites 9 visiteurs

L'analyse après la rencontre face à Lunéville

27 novembre 2017 - 09:34

Privé de trois joueurs majeurs, Sarre-Union a contraint Lunéville au partage des points avant-hier et a prouvé sa capacité à rester debout dans l’adversité.
Sarre-Union a de la réserve

Le manque de profondeur de banc constituait l’une des principales causes du dernier exercice en demi-teinte de l’USSU.

Le club bas-rhinois a retenu la leçon et s’est donc construit, cette saison, un effectif fourni, capable de pallier efficacement les défections. Samedi à Lunéville, Sarre-Union était non seulement privé de son habituelle charnière centrale Keita (blessé) - Al Hammaoui (suspendu), mais aussi de son milieu de terrain et capitaine Riff (suspendu). Cela n’a pas empêché les « Bleus » de ramener un point mérité de leur voyage en Meurthe-et-Moselle.

« De toute façon, la notion de groupe est fondamentale dans mon fonctionnement, assure l’entraîneur Farid Touileb. Ceux qui sont rentrés n’ont pas amoindri l’équipe, bien au contraire. »

Pour la première fois de la saison, les jeunes Vincent Bauer (20 ans) et Joris Moustapha (22 ans) ont formé la paire en défense centrale. « Ils ont fait une bonne rencontre, s’est réjoui le technicien sarre-unionnais. Mais quand j’ai construit mon groupe aux mois de mai-juin, on avait à l’esprit avec Roudy (Keller) de prendre des jeunes joueurs formés par un club professionnel, en l’occurrence le Racing. On a fait venir Joris et je savais qu’il connaissait Vincent. Ils avaient même joué ensemble au Racing. À un moment ou à un autre, ça allait être un atout pour nous. »

Titulaire pour la quatrième fois de la saison seulement, l’ancien Biesheimois Yves Ntoke a également répondu aux attentes en répondant à l’ouverture du score d’Uhlrich.

« Il ne fallait pas être beau, mais efficace »

« On peut aussi évoquer l’entrée intéressante de Soumaré pour son premier match avec nous, ajoute Farid Touileb. Je voulais voir quelle attitude allait adopter l’équipe dans ce contexte avec un terrain gras, une météo difficile et face à un adversaire désireux de se rebiffer après un 0-4 (à Haguenau). On a réussi à mettre le bleu de travail. Il ne fallait pas être beau, mais efficace. Les joueurs ont été besogneux et ont mis la qualité, surtout en deuxième mi-temps, pour tenter de gagner le match. » Samedi prochain, par une météo annoncée capricieuse, un nouveau combat est au programme face au voisin Sarreguemines.

Le bleu de travail n’est pas prêt de trouver sa place dans le placard.

Source DNA.fr

Commentaires

La journée 20 se termine dans

La journée 20 est terminée

National 3, Régional 2, Coupe de France et Coupe d'Alsace.

Aperçu des matchs à pronostiquer

Ussu
Biesheim ASC

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 2 Présidents
  • 7 Dirigeants
  • 2 Arbitres
  • 5 Joueurs
  • 92 Supporters