1 015 606 visites 13 visiteurs

L'analyse après la victoire à Erstein

27 février 2018 - 10:23

Grâce à sa nette victoire à Erstein samedi (5-1), l’US Sarre-Union a effacé son délicat début 2018 et repris place sur le podium (2e ). L’ASE, elle, va devoir réagir après ses échecs face aux deux premiers.
USSU, actions en hausse

Ils ont devisé ensemble un bon moment ce samedi dans le couloir du stade municipal d’Erstein. Farid Touileb, coach d’une US Sarre-Union qui venait de s’imposer 5-1, et ses homologues ersteinois Cédric Mehl et Éric Ott ont refait le match, mais pas seulement. Ils ont aussi évoqué leurs perspectives d’avenir respectives.

« Nous sommes satisfaits de la victoire, un peu moins du contenu »

En l’emportant sans discussion dans la cité sucrière, l’USSU a confirmé son regain de forme, après un début 2018 gâché par deux revers d’affilée.

Grâce aux six points glanés en une semaine (succès 3-0 à Amnéville le week-end précédent), les joueurs de Farid Touileb se hissent au deuxième rang, mais le technicien d’Alsace Bossue ne fanfaronne pas.

« Je n’étais pas content de notre première mi-temps. J’ai trouvé que nous étions suffisants. Je l’ai dit aux joueurs à la pause. Ils l’ont compris. Ensuite, ils ont fait ce qu’il fallait, mais auraient encore pu faire mieux. Nous sommes satisfaits de la victoire, un peu moins du contenu. Nous repartons quand même dans une bonne dynamique. Mais il faudra rester vaillants jusqu’au bout dans un championnat un peu fou. »

Cette phrase, Éric Ott et Cédric Mehl pourraient la faire leur. Avant-hier, Alexis Cascoin et ses coéquipiers ont pris un coup derrière la tête, qu’ils ont d’ailleurs baissée après avoir été plombés par trois buts encaissés en dix minutes.

« Sarre-Union est la meilleure équipe que nous ayons jouée, assure Éric Ott. Mais nous ne pouvons pas nous permettre cette attitude. »

Son comparse acquiesce. « Nous étions conscients que ce serait difficile face à la deuxième attaque et quelques-unes des meilleures individualités de notre championnat, dit ainsi Cédric Mehl. Les deux buts encaissés en début de deuxième période ont ruiné nos plans, mais nous n’avons pas trop de regrets, car l’adversaire était supérieur. Sarre-Union va jouer la montée. C’est à prendre en compte. Néanmoins, notre deuxième mi-temps n’a pas été à la hauteur. Malgré nos deux défaites de suite contre les deux premiers (3-2 à Nancy II le 17 février) , nous sommes toujours dans le coup. C’est maintenant qu’il va falloir être costauds mentalement. Un match très important nous attend chez nous contre Épernay samedi prochain. Un résultat est indispensable. Si nous flanchons moralement, ça va être très dur. »

Touileb : « Bon courage à Erstein »

Fair-play, Farid Touileb « souhaite bon courage à Erstein qui a un bon état d’esprit » et « espère que les Ersteinois vont y arriver ». Mais le coach sarre-unionnais reste centré sur son équipe qu’il estime toujours menacée.

« Pour l’instant, nous n’avons qu’un objectif : les 38-39 points pour être tranquilles, car six clubs vont probablement tomber. La lutte va être âpre. »

Une fois ce premier but atteint, l’USSU pourra peut-être s’intéresser à une autre lutte aussi âpre : celle pour la montée.

Source DNA.fr

Commentaires

La journée 37 se termine dans

La journée 37 est terminée

National 3, Régional 2, Coupe de France et Coupe d'Alsace.

Aperçu des matchs à pronostiquer

Ussu 2
Seltz

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 2 Présidents
  • 8 Dirigeants
  • 2 Arbitres
  • 6 Joueurs
  • 95 Supporters