977 671 visites 6 visiteurs

L'analyse après la défaite face à Metz

27 mars 2018 - 12:15

Le but encaissé à la 93e minute par Sarre-Union à Metz II a eu de lourdes conséquences : l’USSU est repartie à vide de son déplacement et a été éjectée du podium.
Une double peine

« Il suffisait de voir l’état des joueurs dans le vestiaire pour comprendre qu’ils étaient déçus. » Voilà peut-être la raison pour laquelle Farid Touileb, l’entraîneur de Sarre-Union, a mis un peu plus de temps que d’habitude à en sortir. Le temps peut-être de mettre des mots sur les maux. Avant-hier au stade Saint-Symphorien, ses joueurs ont offert un double visage, conquérant d’abord et passif après la pause. Cette dernière attitude leur coûte un septième revers cette saison, le deuxième consécutif.

« En première mi-temps, on avançait sur le porteur, on était plutôt agressif, a souligné le technicien originaire des Vosges. L’attitude qu’on a eue sur le match est positive, mais au vu de la manière dont on s’est comporté en deuxième période, il ne fallait pas s’attendre à autre chose. » La défaite a été au rendez-vous pour avoir trop reculé, actée au bout du temps additionnel. « On concède ce but après une perte de balle sur leurs 16 mètres, a-t-il regretté. Le jeu demande faute, on ne doit pas faire n’importe quoi à ce moment-là. »

Sur une pelouse à moitié inondée par le soleil, les Bas-Rhinois ont aussi été confrontés à une formation fort bien outillée, soutenue par six pros au coup d’envoi. « On craignait cette équipe, a admis Farid Touileb. Elle a de la possession, de la vitesse et de la technique. Puis quand tu as un Nguette ( l’avant-centre des Grenats ) à ce niveau, il n’y a pas de raison qu’il n’ait plus sa chance au-dessus. »

« On n’a plus le droit à l’erreur »

Avec ce quatrième revers en huit matches en 2018, les Sarre-Unionnais sont tombés du podium. Mais dès vendredi, opposés à de fringants Biesheimois, troisièmes, ils ont une belle occasion de le retrouver. « Il faudra réagir contre Biesheim, on n’a pas le choix, a martelé Mathieu Crouzat, le latéral de l’USSU. On n’a plus le droit à l’erreur si on veut jouer le haut de tableau. » Ensuite, les hommes de Farid Touileb verront débarquer le leader Nancy au stade Omnisports. Après ces deux duels, Sarre-Union en saura plus sur sa capacité à exister dans les hautes sphères.

Source DNA.fr

Commentaires

La journée 32 se termine dans

La journée 32 est terminée

National 3, Régional 2, Coupe de France et Coupe d'Alsace.

Aperçu des matchs à pronostiquer

Sarreguemines Fc
USSU
Ussu 2
Ernolsheim s/ Bruche

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 2 Présidents
  • 8 Dirigeants
  • 2 Arbitres
  • 6 Joueurs
  • 93 Supporters