1 242 237 visites 20 visiteurs

Rencontre avec Johan Schouver

9 avril 2018 - 12:58

La saison passée, il évoluait avec l’équipe réserve de l’US Nousseviller, au niveau départemental. Depuis six matches, Johan Schouver garde les cages de l’US Sarre-Union, en National 3.
Un destin fabuleux

La scène se déroule le 19 août dernier à Trémery, théâtre de la première sortie en championnat de l’US Sarre-Union. À une minute de la fin du temps réglementaire, le gardien de l’USSU Florian Trimborn est expulsé.

Sur le banc des remplaçants, Johan Schouver ne peut entrer en jeu car les trois changements ont déjà été effectués.

« On ne va quand même pas jouer avec moi la semaine prochaine ? »

Ce qui ne l’empêche pas de glisser à son coéquipier Jean-Philippe Djé. « On ne va quand même pas jouer avec moi la semaine prochaine ? »

Le portier de 22 ans jouera et enquillera même trois matches de championnat, lui qui évoluait encore avec l’équipe B de l’US Nousseviller lors du dernier exercice…

« Passer de la D1 (le niveau le plus élevé du district mosellan, ndlr) en juin à la N3 au mois d’août, je n’y aurais jamais pensé, plus d’un n’y aurait pas pensé, assène Johan Schouver. J’étais très content, c’était une grande fierté. Tous les joueurs et le staff m’ont mis à l’aise, notamment Roland (Christmann, l’entraîneur des gardiens). Il m’a énormément parlé. Si mes prestations ont plutôt été correctes, hormis lors du premier match (0-3 face à Prix-lès-Mézières) , c’est en grande partie grâce à lui et à Flo (Trimborn). »

Ce dernier touché à une cheville avant le match à Amnéville du 17 février, Johan Schouver a repris le costume de titulaire. Cela dure depuis un mois et demi maintenant, et ce malgré le retour de blessure de l’habituel numéro 1.

« Je pense beaucoup à mes amis, ils me charrient pas mal, sourit le natif de Sarreguemines. Ils m’appellent souvent “le plus gros gardien de CFA 2 (N3) ”. C’est assez marrant. Je pense aussi à ceux qui m’ont toujours encouragé. »

Comme Francis Muller, son premier coach à Nousseviller. Ou encore l’entraîneur de gardiens Ludovic Dietsch, connu lors de ses deux saisons passées à Sarreguemines (2014-2016). Sous leur férule, Johan Schouver a bossé et progressé. Jusqu’à taper dans l’œil de Farid Touileb, son entraîneur actuel.

Le “fils” de Florian Trimborn

« J’ai eu le plaisir de l’affronter l’an passé en quart de finale de la Coupe de Lorraine avec Nousseviller contre Thaon (Touileb en était l’entraîneur) , se rappelle-t-il. On avait perdu 3-0. Comme on avait pris trois cartons rouges, j’ai pu montrer de quoi j’étais capable. En juin, il m’a contacté. Dans un premier temps, j’ai hésité à cause de mes études d’étudiant infirmier (il suit son cursus à Metz). Mais une fois le terrain d’entente trouvé, j’ai foncé. »

À l’US Sarre-Union, le jeune gardien a retrouvé Florian Trimborn (28 ans), croisé lors de son aventure au Sarreguemines FC. Lors de sa deuxième et dernière saison là-bas, Johan Schouver observait son aîné du banc des remplaçants en CFA 2 avant d’aller « jouer avec l’équipe “trois” en D3 ».

Aujourd’hui, les rôles sont inversés mais la complicité est restée. « Il m’encourage beaucoup et me conseille toujours pour que je m’améliore. “Flo” est très paternaliste avec moi. D’ailleurs, il m’appelle toujours “fils”. »

Tout à l’heure face à Biesheim, Johan Schouver connaîtra peut-être sa 10e titularisation – la 7e consécutive – en N3. « Une fois qu’on a goûté au N3, on a envie d’y rester. Mais si je dois aller jouer avec la “deux”, j’irai jouer avec la “deux” et je prendrai le même plaisir », assure-t-il.

Un plaisir certainement partagé par Charles Gachenot, le technicien de la réserve sarre-unionnaise, qui pourra alors compter sur un gardien à l’envergure “National”.

Source DNA.fr

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 2 Présidents
  • 8 Dirigeants
  • 1 Entraîneur
  • 4 Arbitres
  • 8 Joueurs
  • 102 Supporters