1 262 902 visites 10 visiteurs

Retour sur le match nul à Troyes

3 septembre 2018 - 18:56

Sur le terrain de la réserve de Troyes samedi, Sarre-Union a préservé son invincibilité. Mais ce troisième match nul en quatre rencontres a encore mis en lumière les chantiers de la formation de Stéphane Léoni.
« On sait ce qu’on doit corriger »

Quatre matches de championnat ont passé et aucune équipe n’a encore réussi à mettre l’US Sarre-Union à terre. Voilà pour les optimistes. Les pessimistes, eux, diront que l’USSU n’a fait tomber qu’une seule écurie, le Sarreguemines FC (4-1). Stéphane Léoni, l’entraîneur sarre-unionnais, a quant à lui un avis bien tranché.

« On doit être beaucoup plus rigoureux »

« Au niveau comptable, je ne suis pas satisfait. Au niveau de l’investissement des joueurs, par contre, je le suis. Ils ont beaucoup donné. On sait ce qu’on doit corriger. On doit être plus décisif devant, même si on marque beaucoup de buts (9). On a souvent les occasions pour faire le break et derrière, on est souvent punis par l’adversaire. On doit être beaucoup plus rigoureux dans le travail défensif. »

Comme mercredi dernier face au Racing II (2-2), les coéquipiers d’Amara Keita ont rapidement été menés au score, à la suite d’une action similaire.

« On donne des buts, s’agace l’ancien coach de Trémery. Le premier but de Strasbourg, on le prend après une touche en notre faveur. Le premier but de Troyes, c’est aussi sur une touche offensive pour nous. »

Les deux fois, Sarre-Union a réussi à renverser la vapeur avant de se faire rejoindre sur penalty.

« C’est aussi quelque chose à corriger. Les deux penalties sont évitables. En quatre matches, on en a même pris trois (avec celui du Sarregueminois M’Barki). Ça fait un peu beaucoup. Mais dès que le ballon touche la main dans la surface, les arbitres sifflent… Il faut faire avec. Mais surtout, il faut que l’on fasse preuve de plus de concentration. »

Groune et Brahmia sur le retour

Avant l’ouverture de la parenthèse “Coupe de France”, le samedi 15 septembre sur la pelouse du FC Niederlauterbach (District 3), l’USSU a presque un besoin impératif de vaincre le FC Agglomération Troyenne, son prochain adversaire en championnat samedi prochain. « Il faudra faire un résultat pour se placer dans le haut du classement », clame Stéphane Léoni.

Ce dernier, dépourvu d’éléments offensifs ces derniers temps, enregistrera le retour de suspension d’Amine Groune. Farez Brahmia, sur le flanc depuis plus de deux semaines à cause d’une élongation, devrait lui aussi être de la partie. « J’aurai du monde, c’est un bon point. »

Synonyme de trois points ?

Source DNA.fr

 

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 2 Présidents
  • 8 Dirigeants
  • 1 Entraîneur
  • 4 Arbitres
  • 8 Joueurs
  • 103 Supporters