1 334 907 visites 10 visiteurs

Retour sur le match nul face à Thaon

23 octobre 2018 - 12:33

Samedi sur le terrain du leader thaonnais, Sarre-Union a aligné un second 0-0 de suite pour conserver son invincibilité. Son manque d’adresse devant le but l’a empêché de réaliser le coup parfait.
En panne d’efficacité

Aucune équipe n’est encore parvenue à renverser l’US Sarre-Union après huit rencontres de championnat. Voilà pour le côté pile. À l’inverse, l’USSU reste sur deux matches nuls et vierges et son nombre important de partage des points (5), lié notamment à un manque d’efficacité devant les buts, tend à l’agacer.

« On pêche dans la finition »

Avant-hier dans les Vosges, la bande à Stéphane Léoni a une nouvelle fois fait preuve de consistance. En infériorité numérique durant plus d’une demi-heure, suite à l’expulsion d’Ulysse Barthélémy, elle n’a pas flanché. Et avec un peu plus de précision dans ses gestes, elle aurait même pu repartir avec les trois points dans la besace.

« On se crée au moins trois, quatre opportunités à chaque match au minimum, même dans les matches de haut de tableau, souligne l’entraîneur sarre-unionnais. Il faut maintenant qu’on arrive à concrétiser. Le ratio occasions/buts n’est pas assez élevé. Si on veut faire une grande saison, il faudra sortir un buteur dans l’équipe. » Mais l’ancien technicien du FC Trémery ne pointe pas uniquement ses attaquants. « On pèche dans la finition mais ça concerne tout le monde. »

Le natif de Saint-Mihiel a désormais quinze jours devant lui pour trouver la bonne formule afin de percer la défense de Raon-l’Etape, prochain adverse des Bas-Rhinois en championnat. À Thaon samedi, il a innové en échafaudant un dispositif en 3-5-2. « Ils ont une grosse attaque et ils ont marqué quasiment à chaque match. On a mis ce système en place et ça les a mis en grande difficulté. »

Privée d’Amara Keita et Mathieu Crouzat, puis amputée de l’un de ses membres, la défense s’est montrée imperméable.

Tout de même encourageant

« On arrive à pallier les absences depuis le début de saison, se réjouit Stéphane Léoni, en faisant référence à la bonne prestation de Vincent Bauer, titulaire pour la première fois de la saison. À dix, on a encore été meilleur. On voit que c’est l’état d’esprit qui prime. Je le redis, j’ai un groupe exceptionnel, on bosse bien et l’amalgame se crée. On est invaincu et on effectue un très bon début de saison mais il nous manque une ou deux victoires. C’est le seul regret. »

Les éléments offensifs, souvent enquiquinés par des pépins physiques depuis l’ouverture de la saison, ont deux semaines pour se régénérer. Et fourbir leurs armes.

Source DNA.fr

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 2 Présidents
  • 8 Dirigeants
  • 1 Entraîneur
  • 4 Arbitres
  • 8 Joueurs
  • 104 Supporters