1 334 881 visites 16 visiteurs

Retour sur la victoire à St Louis

13 novembre 2018 - 12:08

Vainqueur à St-Louis/Neuweg samedi, Sarre-Union pointe à la 2e place. Stéphane Léoni, son entraîneur, reste cependant mesuré et refuse de s’enflammer.
La voix de la raison

Après sa victoire sur le terrain de Saint-Louis/Neuweg, Sarre-Union a mis fin à une série de trois 0-0 consécutifs. Surtout, avec la défaite de Troyes II à Sarreguemines, les Sarre-Unionnais deviennent la seule équipe de la poule à préserver son invincibilité après dix journées de championnat.

Mieux, avec cette défaite troyenne et le match nul du leader Thaon à Épernay (2-2), les hommes de Stéphane Léoni reviennent à un point des Vosgiens.

Un problème évident de finition

Pourtant, l’entraîneur préférait relativiser. « Cette année, l’objectif est de développer une équipe qui est en pleine reconstruction à la suite de nombreux départs durant la période estivale », analyse-t-il. Le top-5 est visé et la montée n’est pas obligatoire, même si le coach reconnaît que « si on peut le faire, on ne s’en privera pas, même si c’est plutôt l’objectif pour la saison prochaine ».

Avec cette victoire en terres ludoviciennes, les Bas-Rhinois retrouvent les joies de la victoire, même si les problèmes de finition restent d’actualité. Samedi, les joueurs se sont fait peur alors qu’ils auraient pu mener de trois ou quatre buts à la mi-temps. « Tout est positif depuis le début de la saison hormis la finition, explique Stéphane Léoni. On a un énorme problème d’efficacité. On est sûrement l’équipe qui se crée le plus d’occasions dans la poule mais on ne marque pas d’entrée et ça peut nous pénaliser », regrettait-il.

L’élimination en Coupe, un mal pour un bien

Hormis cela, le technicien est satisfait de son groupe doté « d’un état d’esprit irréprochable. C’est un plaisir de bosser avec eux », poursuit-il. L’objectif jusqu’à la trêve sera de garder cette invincibilité en championnat tout en gardant « cette notion de plaisir ».

Et si le début de saison est parfait, le seul point noir reste l’élimination en Coupe de France à Reipertswiller (1-1, TAB : 4-1). Mais pour l’entraîneur, cette défaite était peut-être un mal pour un bien.

« Bien évidemment, j’aurais préféré passer mais je n’ai pas l’effectif pour jouer sur plusieurs tableaux. D’ailleurs, on le voit : les équipes de N3 encore en lice ont de grosses difficultés en championnat car cette compétition peut augmenter le risque de blessures et de suspensions. »

Avec le championnat et cette invincibilité à préserver, Sarre-Union est, de toute manière, déjà bien occupé.

Source DNA.fr

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 2 Présidents
  • 8 Dirigeants
  • 1 Entraîneur
  • 4 Arbitres
  • 8 Joueurs
  • 104 Supporters