1 334 847 visites 11 visiteurs

Bilan de l'assemblée générale

2 janvier 2019 - 10:49

L’assemblée générale de fin d’année de l’US Sarre-Union était attendue. Un point a été fait sur le redressement des comptes, le club se cherche toujours un président.

Depuis la démission surprise de Rudy Scheuer, l’US Sarre-Union n’a plus de président. Aussi, jeudi 20 décembre, c’est le vice-président, Guy Irion, qui a ouvert l’assemblée générale du club phare de l’Alsace Bossue.

Ce dernier a tout d’abord fait le point sur la saison 2017-2018 et a dénoncé un certain nombre de ratés sur cette période, où le club était dirigé par président Philippe Wilhelm. « Le club a perdu 30 joueurs U18, nous n’avons plus d’équipe à ce niveau. Chez les jeunes et féminines, nous avons perdu 75 licences », lance-t-il. Il a aussi dit son regret que le club n’ait pour l’heure aucune équipe U7 engagée en championnat.

Des économies notables

Concernant les finances, en cette fin d’année, selon Thomas et Manuel Dambacher, « Nous avons encore une dette de 4 000 €», mais le principal souci du club réside dans son absence de fonds de roulement et dans « des rentrées d’argent inégales au fil de la saison ».

Si la situation est aujourd’hui presque équilibrée bien qu’encore précaire, c’est notamment dû à des efforts financiers de la part de nombreux acteurs du club, dont certains avaient déjà été amorcés par l’équipe dirigeante de l’an dernier. C’est le cas des défraiements kilométriques, en baisse de 78 000 € en 2018 par rapport à 2017. Cela concerne à la fois les joueurs, le staff et les dirigeants bénévoles du club qui sont nombreux à avoir renoncé à se faire rembourser leurs déplacements. Avec d’autres postes d’économie, le club a réussi à réduire ses charges de 115 000 €.

Par ailleurs, après une réunion de crise faisant suite à la démission de Rudy Scheuer, plusieurs sponsors du club ont accepté de faire un effort supplémentaire pour permettre au club de passer le mauvais cap financier qui se profile à l’horizon.

Comme l’a expliqué le commissaire aux comptes jeudi soir, « au 30 juin, la dette était de 70 000 € et environ 4 000 € de trésorerie ». Il a salué les efforts réalisés par l’équipe en place depuis octobre pour remédier à cette situation. Dans son propos en fin d’assemblée générale, la maire de Sarre-Union, Marc Séné, a rappelé qu’en octobre, « les premières projections étaient de moins 100 000 €. »

Aussi arriver en cette fin d’année 2018 à un chiffre de 4 000 € de dettes est d’ores et déjà un beau redressement. Mais le trésorier averti l’assemblée qu’il est encore nécessaire de faire des efforts afin de repasser dans le « vert », mais aussi pour reconstituer un fonds de roulement suffisant pour faire face aux charges les mois où les recettes sont plus faibles. Cela impliquera de faire encore des économies à partir du 1er  janvier, « soit en négociant avec les joueurs, soit il faudra un départ », indique-t-il.

Lors de cette réunion, si les intervenants ont dit leur plaisir de voir l’équipe de Stéphane Léoni en tête du championnat et toujours invaincue depuis le début de saison, certains n’ont pas caché que la perspective d’une montée en fin de saison serait délicate à gérer d’un point de vue financier.

Le projet prioritaire : trouver un président

Après l’élection de trois nouveaux membres au comité et au moment d’évoquer l’avenir, Guy Irion a mis en avant plusieurs points dont la nécessité de travailler sur le long terme dans la formation des jeunes joueurs, mais il a surtout mis en avant le projet numéro un du club : « Il faut déjà trouver un nouveau président pour les prochaines années. Nos sponsors et partenaires ont besoin d’un interlocuteur identifié. » Il met aussi en avant l’objectif de voir l’équipe fanion se maintenir, de « consolider les recettes et de continuer à dépenser moins, peut-être mieux, pour terminer la saison le plus proprement possible ».

Le club lance un financement participatif  

Une collecte participative a récemment été lancée par le club. Comme l’a expliqué Manuel Keller lors de l’assemblée générale, « si chaque joueur licencié (285 actuellement) arrive à trouver quatre personnes prêtes à faire un don de 30 €, on y arrivera ».

Comme il l’indique sur la page de ce financement participatif, le club compte également sur ses sympathisants, supporters et anciens joueurs pour participer au renouveau de l’US Sarre-Union. Chacun est libre de choisir le montant de son don : 5 €, 10 €, 30 €, 100 € voire beaucoup plus d’ici la fin du mois de janvier.

La collecte se fait sur le site : www.tudigo.co/don/participez-au-renouveau-de-lus-sarre-union

 

Qui sera le prochain président de l’US Sarre-Union ?  

Depuis le départ de Rudy Scheuer, de nombreuses rumeurs ont circulé sur l’identité du futur président du club. Pour l’heure, une seule chose est certaine, le prochain président de l’USSU sera issu du comité validé jeudi soir. Trois nouveaux membres y ont fait leur entrée ou leur retour. Il s’agit de Jean-François Martini, Arnaud Masson et Laurent Weinstein. Ils rejoignent 22 autres membres déjà présents : Daniel Brosi, Thomas Daiker, Manuel et Thomas Dambacher, Marcienne et Daniel Dudt, Romaine Guinebert, Charlot Hamm, Marc Hauer, Jean-Pierre et Guy Irion, Manuel et Roudy Keller, David Konieczny, Julien Lampert, Roland Ludmann, Christian Mey, François Schaeffer, Jean-Louis Schwendimann, Lucas et Gérard Séné et Didier Siegler.

Le comité doit se réunir le 9 janvier prochain. La répartition des différentes fonctions dont celle de président est notamment à l’ordre du jour.

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 2 Présidents
  • 8 Dirigeants
  • 1 Entraîneur
  • 4 Arbitres
  • 8 Joueurs
  • 104 Supporters