1 465 241 visites 8 visiteurs

Rencontre avec Nizar Mabsout, le nouveau coach de l'équipe réserve

26 février 2019 - 11:18

Deux matches, deux victoires. Arrivé sur le banc de l’US Sarre-Union II (R2) au relais de Nicolas Wahl, parti à l’US Reipertswiller, l’entraîneur Nizar Mabsout a idéalement lancé son aventure chez les Bleus d’Alsace Bossue.

Une entame de rêve

Sous l’ère Nicolas Wahl, la réserve de l’US Sarre-Union avait dû attendre le onzième match de la saison pour empocher son premier succès. C’était le 25 novembre dernier contre le FC Still (2-1). Lors de la trêve hivernale, le technicien mosellan a été débauché par l’US Reipertswiller pour prendre la suite de Michel Seiler. Un départ qui a conduit à l’arrivée de Nizar Mabsout sur le banc de l’USSU II. Avec lui, les doublures sarre-unionnaises ont enquillé trois succès consécutifs face à la Robertsau (3-0), la Menora Strasbourg (2-1) et Soultz (2-0).

« Je n’ai pas beaucoup hésité »

Du coup, et pour la première fois de la saison, Sarre-Union II pointe en dehors de la zone de relégation. Nizar Mabsout serait-il un sorcier ? « Non, non…, sourit le Sarrebourgeois pur jus. Mais c’est clair que c’est idéal comme début. Sur ces trois matches, on a mis une vraie agressivité positive, c’est quelque chose qui me conforte. L’état d’esprit a été irréprochable. Quand on refuse la défaite, ça aide. »

À son arrivée, il y a quelques semaines, le coach de 37 ans assure ne pas avoir trouvé un groupe abattu en face de lui. « Les joueurs avaient simplement la sensation de ne pas avoir été payés en première phase. Ils pensaient valoir un peu mieux que leur classement en quelque sorte. Il y avait des petites choses à ajuster. »

Nizar Mabsout estime aussi que la chance a un peu tourné pour une équipe qui avait du mal à concrétiser ses temps forts. « Il y a aujourd’hui une part de réalisme due à de la réussite, souligne-t-il. Il ne faut pas se mentir. Là, on va au bout de nos actions. Pourtant, on s’était davantage focalisé sur notre travail d’agressivité, surtout dans le domaine défensif. » Soit l’une des marques de fabrique de Nizar Mabsout, polie aux manettes des différentes catégories de jeunes du FC Sarrebourg, et surtout à l’Entente franco-turque de Sarrebourg où il a décroché une Coupe de Moselle et disputé une demi-finale de Coupe de Lorraine.

Nizar Mabsout a déjà officié à Sarre-Union. Pendant trois saisons (2014-2017), il s’est occupé avec brio de la section des jeunes. Sous sa coupe, les U19 avaient notamment été sacrés champions d’Alsace en Excellence.

La saison passée, il a également propulsé le FC Phalsbourg en D1. Puis un appel d’Alsace Bossue est arrivé. « La première fois que Sarre-Union m’a sollicité, j’étais en vacances, explique Nizar Mabsout. Laurent Weinstein (l’un des anciens présidents, N.D.L.R.) avait essayé de me joindre. Je l’ai rappelé et ça s’est fait relativement vite. Je n’ai pas beaucoup hésité. »

L’entraîneur tient aussi à remercier les dirigeants phalsbourgeois qui ne se sont pas opposés à son départ. « Ils ont compris que c’était une bonne opportunité pour moi. »

Source DNA.fr

Voir également

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 2 Présidents
  • 8 Dirigeants
  • 1 Entraîneur
  • 4 Arbitres
  • 8 Joueurs
  • 106 Supporters