1 434 741 visites 7 visiteurs

Revue de presse avant la réception de Thaon

13 avril 2019 - 09:41

Ce samedi, le leader sarre-unionnais défie sur ses terres son dauphin, Thaon-les-Vosges. Un vrai match à six points dans la course à la montée en National 2.
L’USSU face à son destin

Le sprint final est désormais lancé dans ce championnat de National 3 qui devrait encore réserver quelques surprises d’ici la fin de la saison. Il reste désormais six journées de championnat à disputer, rien n’est fait, ni pour l’accession en N2, ni pour la relégation en R1. Pour l’heure, il s’agit pour l’USSU de Stéphane Léoni d’engranger des points sans se soucier des autres. Suite à la courte défaite enregistrée à Mulhouse (1-0) face à un adversaire désigné comme grand favori en début de saison, les Bleus restent néanmoins toujours maîtres de leur destin mais les poursuivants se font de plus en plus pressants, à l’image de l’adversaire du jour, l’ES Thaon.

Face à un promu qui, depuis le début de saison, fait partie du haut du classement, la tâche des locaux sera bien sûr difficile, mais les données sont simples.

Une victoire permettrait aux locaux de reprendre ses distances avec un concurrent direct, tout en espérant un faux pas de l’un ou l’autre poursuivant.

Une doublette dangereuse

Contre une équipe vosgienne difficile à manœuvrer, bien en place et comptant dans ses rangs quelques belles individualités dont le duo d’attaquants Comara-Samba, les joueurs d’Alsace Bossue devront effacer leur déception de la semaine dernière et reprendre leurs bonnes habitudes.

Dans le Haut-Rhin, il a manqué un brin de réussite pour pouvoir repartir avec le point du match nul. Aux coéquipiers de Martial Riff de passer à autre chose, en faisant preuve d’allant et de justesse. Avant la trêve pascale qui se profile, les Bleus voudront ainsi retrouver un sourire qu’ils partageront volontiers avec leurs fidèles supporters.

Un nouveau choc

Toujours leader du National 3, l’US Sarre-Union reçoit son dauphin, Thaon-les-Vosges. Privé de plusieurs joueurs cadres pour ce match au sommet du championnat, Stéphane Léoni s’attend à une rencontre difficile.

À Sarre-Union, la frustration de la défaite subie au FC Mulhouse (1-0), dimanche dernier, s’est progressivement estompée.

« C’est déjà du passé, prévient d’emblée l’entraîneur, Stéphane Léoni. La pilule a été un peu dure à digérer, mais elle est passée. On se concentre désormais sur nous et le présent. »

Et le présent pour l’USSU, c’est un nouveau choc avec cette fois-ci la réception de son surprenant dauphin, Thaon-les-Vosges.

Promu en N3 l’été dernier, le club vosgien occupe le haut de tableau depuis le début de la saison, s’affirmant comme une formation redoutable à défier, à l’image de son nouveau succès éclatant face à Biesheim (4-1), le week-end dernier.

« On est très amoindris »

« Thaon mérite sa place au classement, assure Stéphane Léoni. Romain Chouleur (l’entraîneur) fait du super travail. L’équipe est costaude derrière, technique au milieu et marque beaucoup de buts (meilleure attaque du championnat avec le Racing II, 33 buts). Ils n’ont pas de points faibles et arrivent avec un effectif au complet. »

Côté Sarre-Union, en revanche, c’est loin d’être le cas. Lors du revers mulhousien  du stade de l’Ill, Stéphane Léoni a aussi perdu pour au moins quinze jours Thomas Zerbini et Vianney Schermann, deux joueurs majeurs de son groupe, déjà amputé de Mathieu Roger et Joris Moustapha.

« On est très amoindris, poursuit le technicien. On était parfois seulement à treize à l’entraînement, on a donc dû gérer tout ça. Je ne pourrai sûrement qu’inscrire quatorze noms sur la feuille de match. La rencontre s’annonce compliquée, mais on fera avec. »

Si tous ces soucis d’effectif sont réels, rappelons que l’USSU demeure invaincue cette saison à domicile. Elle reste même sur quatre succès consécutifs sur sa pelouse.

Ramener trois points s’annonce donc tout aussi ardu pour les Vosgiens, eux qui n’ont plus gagné à l’extérieur depuis le... 6 octobre dernier (à Biesheim, 1-2).

« On va jouer cette rencontre avec l’envie de bien faire, de se surpasser pour donner du plaisir aux supporters, conclut Stéphane Léoni. Ils le méritent vraiment. Le championnat, lui, restera quoi qu’il arrive ouvert après ce match. Aussi bien en haut qu’en bas, tout devrait se jouer lors des deux dernières journées. »

Source DNA.fr

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 2 Présidents
  • 8 Dirigeants
  • 1 Entraîneur
  • 4 Arbitres
  • 8 Joueurs
  • 104 Supporters