16 octobre 2021 à 10:47

Revue de presse avant le déplacement à Haguenau

Au 5e tour de la Coupe de France, l’US Sarre-Union (N3) se déplace ce samedi (17h) sur le terrain du FR Haguenau, 12e du groupe B de National 2. Malgré la division d’écart, le coup est jouable, mais la bande à Sébastien Meyer devra réaliser une grosse prestation pour continuer l’aventure.
Sébastien Meyer : « Je sais qu’on est capable de le faire »

« C’est quand même vachement tôt », grince Sébastien Meyer, le technicien de l’USSU. Après avoir éliminé l’US Oberlauterbach-Eberbach (R2, 1-5) puis la SS Brumath (D2, 1-3), l’US Sarre-Union s’attaque, dès le 5e tour de la Coupe de France ce samedi (17h), à un gros morceau. Les Bleus sont en effet attendus sur la pelouse du Parc des Sports du FR Haguenau , 12e du groupe B de National 2. « On tombe sur le plus gros à l’extérieur, c’est la double peine, pointe le coach sarre-unionnais. À domicile, on aurait pu niveler les valeurs. Mais on n’a pas le choix, puis ça reste un match de foot ».

Un nul heureux à Strasbourg

Et le dauphin de Raon-l’Étape dans le groupe F de National 3 ne fera pas le voyage dans la peau d’une victime expiatoire. « On va y aller pour se qualifier. Je sais qu’on est capable de le faire, à condition de faire un gros match, différent de celui qu’on a fait à Strasbourg. » Samedi dernier, opposés aux doublures du Racing à Molsheim, les coéquipiers de Fadil Sido ont signé un bon match nul (1-1) et étiré du même coup leur série d’invincibilité en championnat à cinq rencontres (4 victoires, 1 nul). « Très franchement, le nul est heureux », confie Sébastien Meyer, déçu de la production de son équipe. « Strasbourg a bien mieux maîtrisé ce match que nous ».

Après les débats, les Sarre-Unionnais ont quelque peu été tancés par leur entraîneur. « On a pris ce match un peu trop à la légère, le fait d’être premier (avant la rencontre) nous a fait plus de mal que de bien. »

 

Le week-end dernier, les Rouge et Bleu de Cédric Deubel ont quant à eux baissé pavillon sur le terrain de Bobigny (2-1) – dans une atmosphère houleuse – et ainsi enchaîné un quatrième match sans victoire en N2 (1 nul, 3 revers). Et si c’était le bon moment pour se les coltiner ? « A domicile, c’est très bon, tempère Sébastien Meyer. Ils ont juste perdu contre Beauvais (0-1). Ils ont fait nul contre Paris 13 (2-2), ils ont battu Reims II (3-2) et Belfort (2-0) ».

Même si le championnat reste « la priorité », le Mosellan, conscient des enjeux économiques liés à un bon parcours en Coupe, n’a pas prévu de grand turn-over en vue de l’opposition de samedi. « J’ai prévenu les joueurs que j’allais aligner la meilleure équipe possible. » Ludovic Rauch est toujours sur le flanc alors que Jordan Swistek, expulsé contre Raon-l’Étape, est toujours suspendu. Dans l’autre sens, Warren Belise est de retour de suspension.

Source DNA.fr

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 2 Présidents
  • 8 Dirigeants
  • 1 Entraîneur
  • 4 Arbitres
  • 14 Joueurs
  • 128 Supporters