2 784 223 visites 31 visiteurs

Revue de presse avant la réception d'Epinal

7 mai 2022 - 09:12

Pour la première fois depuis le début de son aventure en Coupe du Grand Est, l’US Sarre-Union (N3) va accueillir au stade Omnisports. Ce samedi (18 h) en quarts de finale, les hommes de Sébastien Meyer tenteront d’évincer la réserve d’Épinal (R1).
 L’US Sarre-Union veut s’inviter dans le dernier carré

Après sa belle victoire en championnat au stade Marcel-Picot face à la réserve de l’AS Nancy-Lorraine (4-2), l'US Sarre-Union enchaîne en quarts de finale de la Coupe du Grand Est en accueillant la réserve d’Épinal, samedi à 18 h.

L’équipe fanion des Vosgiens évolue en National 2 et occupe la 6e place. Le club avait l’ambition de jouer les premiers rôles dans le groupe. Par contre, la réserve tient son rang en étant en tête du groupe C de Régional 1 avec trois points d’avance sur Geispolsheim et Jarville.

Les jeunes joueurs de Loïc Demangeon et Aurélien Pinto ont largement dominé Still (5-1) en offrant un beau spectacle et des buts le week-end dernier. Ils sont invaincus en championnat depuis le 12 février (défaite 2-0 à Vandoeuvre). C’est une formation qui a des arguments pour faire douter les Bleus.

Épinal II en tête de son groupe de Régional 1

Pour Sébastien Meyer, l’entraîneur de l’USSU, le maintien en N3 est pratiquement acquis. Son groupe pourra jouer un peu plus libéré. « Nous allons tenter de jouer cette coupe du Grand Est en parallèle d’une place d’honneur en championnat, tout en essayant de faire vivre le groupe dans la sérénité, dévoile-t-il. Le match à Nancy a été intéressant dans le contenu en première mi-temps, avec beaucoup de maîtrise sur le plan défensif et offensif. En deuxième période, on s’est relâchés, mais le but d’Ibou Faye a remis les pendules à l’heure. »

Ces deux victoires consécutives en championnat contre Prix-lès-Mézières (3-0) et à Nancy (4-2) ont installé une bonne dynamique dans le groupe avec notamment un Ibou Faye en pleine forme avec quatre buts marqués lors de ces deux rencontres.

Maintenant, face à des réservistes spinaliens qui n’ont rien à perdre, les Bleus peuvent s’attendre à souffrir. Ils devront gérer efficacement ce match, tout en étant capables d’élever leur niveau afin de l’emporter et de se rapprocher de l’objectif fixé. Pour ce quart de finale, les joueurs indisponibles sont le gardien Johan Schouver (épaule) et les défenseurs Ismaïl Aït-Meziani (cheville) et Warren Belise (cuisse).

« Il y aura un peu de rotation dans les choix pour équilibrer les temps de jeu et pour permettre à certains joueurs de reprendre des minutes », conclut Sébastien Meyer.

Source DNA.fr

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 2 Présidents
  • 8 Dirigeants
  • 1 Entraîneur
  • 4 Arbitres
  • 11 Joueurs
  • 120 Supporters