4 février 2023 à 10:34

Revue de presse avant le déplacement à Illkirch

Après avoir brillamment lancé son année 2023 à Thaon (3-0), l’US Sarre-Union se déplace une deuxième fois de suite, ce samedi (17 h) sur la pelouse d’Illkirch-Graffenstaden.
 US Sarre-Union : le regard vers le haut ?

Après sa victoire contre toute attente à Thaon (3-0), l’US Sarre-Union du nouveau président Charles Hamm se déplace une nouvelle fois. À Illkirch-Graffenstaden cette fois-ci, pour y affronter la FAIG qui est en mauvaise posture dans ce groupe de la N3.Les joueurs de l’entraîneur Giorgio Spinella occupent la 13e et avant-dernière place au classement avec six points de retard sur le 9e et premier non-relégable Reims Sainte-Anne qui compte encore un match en retard. Sachant que cette année, il y aura cinq descentes en N3, Giorgio Spinella est conscient que la tâche qui attend ses hommes sera ardue pour accrocher le maintien.

Illkirch, « un adversaire qui n’a plus grand-chose à perdre »

Pour lui, un nouveau cycle démarre avec ses surprises et ses incertitudes. Une victoire permettrait de relancer son équipe qui n’a pas vraiment démérité dans le contenu lors de ses rencontres. « Si on a une opportunité d’accrocher cette 9e place, elle sera jouée à fond, sinon l’objectif est de préparer au mieux la saison prochaine. Sarre-Union, c’est costaud, ajoute-t-il, c’est une formation taillée pour jouer le haut du tableau et ils l’ont bien prouvé en allant gagner à Thaon ».

Sébastien Meyer, le technicien sarre-unionnais, revient sur la victoire du week-end dernier où ses joueurs ont sorti un grand match, malgré l’absence de plusieurs titulaires. Après avoir rapidement ouvert le score par Delgado, les Bleus ont affiché une maîtrise collective qui leur a permis de gérer le match en inscrivant encore deux buts en seconde période par Rauch et Essebbar.Le coach se méfie toutefois de ce déplacement à la FAIG. « Ce sont des rencontres imprévisibles en cette période de l’année contre un adversaire qui n’a plus grand-chose à perdre. » Il espère une deuxième victoire d’affilée qui renforcerait les liens du groupe et permettrait d’entretenir la fraîcheur mentale.

 

Trois départs, une arrivée

Lors de la trêve hivernale, trois joueurs ont quitté l’USSU : le milieu de terrain Tristan Wagner a rejoint Forbach (R1), les attaquants Lilian Fournier et Amine Naifi ont quant à eux respectivement rallié Blois (N2) et Differdange, au Luxembourg. Dans le sens des arrivées, Valentin Valero, attaquant excentré du SR Colmar (N2), est venu renforcer l’effectif.

Source DNA.fr

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 2 Présidents
  • 8 Dirigeants
  • 1 Entraîneur
  • 4 Arbitres
  • 14 Joueurs
  • 129 Supporters