27 janvier 2024 à 09:53

Revue de presse avant le déplacement à Reims Ste Anne

Revenue avec le point du nul de sa virée à Nancy II le week-end dernier (1-1), l’US Sarre-Union (5e ) enchaîne avec un deuxième déplacement consécutif, ce dimanche 28 janvier (15 h) à Reims Sainte-Anne (10e ). L’entraîneur des Bleus, Arnaud Bey, se méfie d’un adversaire « pas à sa place » au classement.
 L’USSU sur ses gardes avant de défier Reims Sainte-Anne

Entre l’US Sarre-Union, cinquième de la poule I de National 3, et l’équipe de Reims Sainte-Anne, dixième, il n’y a que quatre points d’écart, en sachant que les Marnais ont disputé un match de moins que les Bas-Rhinois. En ce mois de janvier, le « classement n’est pas lisible », estime l’entraîneur de l’USSU, Arnaud Bey. S’ils pointent à bonne distance du douzième et premier relégable Belfort (sept points), les coéquipiers d’Ismaël Noumansana, dont le maintien reste l’objectif numéro un, gardent la tête froide. « C’est très serré, on ne fanfaronne pas », souligne le technicien des Bleus.

Les Alsaciens ont démarré l’année du bon pied

Samedi dernier, 20 janvier, les Alsaciens ont démarré l’année civile du bon pied en revenant avec le point du match nul de leur déplacement à Nancy II (1-1). Derrière au tableau d’affichage juste avant la pause, ils ont réussi à égaliser grâce à un coup de tête d’Amara Keita – de retour aux affaires – au début du second acte. « C’est un très bon point, insiste Arnaud Bey. C’était un match de reprise, face au leader et à l’extérieur. »

Au parc des sports Michel-Platini, les Sarre-Unionnais ont en plus été bousculés. « On a souffert, on a été malmenés pendant la majeure partie du match. On a été menés au score, mais on a su revenir. Je ne boude donc pas mon plaisir car c’est un résultat qui est plutôt flatteur. »

Leur deuxième voyage de rang

Ce dimanche 28 janvier, l’USSU reprend la route pour défier la formation de Reims Saint-Anne sur le terrain synthétique du stade Robert-Pires à Cormontreuil. Après les reports successifs de leurs rencontres à Thaon-les-Vosges (13 janvier) et contre Prix-lès-Mézières (20 janvier), les hommes entraînés par Hervé Papavero effectueront leur première sortie de l’année face à Sarre-Union, eux qui n’ont plus disputé de rencontre officielle depuis le 16 décembre 2023 et un succès à Belfort (2-1). Pour le coach alsacien, aucun doute : les Rémois seront d’attaque. Ces derniers « font partie des belles équipes du championnat », confie-t-il. « Ils l’ont prouvé en Coupe de France en faisant bonne figure contre Boulogne et Dunkerque (*). Ça prouve bien la qualité de cet effectif. »

Avant de retrouver leur stade Omnisports samedi 3 février (17 h) pour un choc contre le second, Thionville Lusitanos, les Bleus seraient bien inspirés de ne pas repartir à vide de leur deuxième voyage de rang. « On sait que ça sera difficile, mais on y va avec ambition », certifie Arnaud Bey.

Source DNA.fr

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 2 Présidents
  • 8 Dirigeants
  • 1 Entraîneur
  • 4 Arbitres
  • 14 Joueurs
  • 128 Supporters