3 février 2024 à 09:54

Revue de presse avant la réception de Thionville

Samedi 3 février à 17 h, les Bleus de l’US Sarre-Union fouleront à nouveau leur stade Omnisports lors de la réception de l’un des favoris du groupe, l’US Thionville Lusitanos.
 L’US Sarre-Union retrouve son stade face à Thionville Lusitanos

C’est un duel entre deux bêtes blessées qui s’annonce ce samedi 3 février au stade Omnisports de Sarre-Union. Les joueurs de l’USSU, défaits 4-1 sur le terrain de Reims Sainte-Anne le week-end dernier, voudront renouer avec la victoire sur leurs terres. En face, ils retrouveront l’US Thionville Lusitanos, qui a également perdu 4-1 dimanche dernier sur le terrain de la réserve de Troyes.

Le retour de Jérémie Branca

Ce match signe par ailleurs les retrouvailles avec le stade Omnisports pour les hommes d’Arnaud Bey, qui n’y ont plus joué en match officiel depuis le 9 décembre 2023 et leur élimination au 8e tour de la Coupe de France contre Pontarlier (0-0, 1-3 tab).

L’adversaire du jour, Thionville Lusitanos, est considéré comme le grand favori du groupe. L’équipe mosellane est toutefois en perte de vitesse depuis leur élimination et leur match héroïque en 32e de finale contre l’Olympique de Marseille (L1) qui a eu toutes les peines du monde pour venir à bout des Thionvillois, battus sur le plus petit des scores (0-1).

Après cette belle aventure, les hommes de Julien François ont perdu deux fois de suite en championnat à l’extérieur : le 13 janvier à Reims II (2-1) et le 28 janvier à Troyes II (4-1). Mais les Lorrains affichent clairement leurs ambitions de monter rapidement en N2. Ils se sont encore renforcés pendant la trêve hivernale avec l’arrivée de Jérémie Branca, ancien défenseur de l’USSU, arrivé en provenance de Mondercange (Luxenbourg), et l’attaquant Michael Omosanya, également débarqué du Grand-Duché.

Trois rencontres sans succès en N3

Voilà les gars d’Arnaud Bey prévenus. C’est une rencontre importante pour les deux équipes. Thionville, deuxième avec 21 points en onze matchs et à deux points du leader Nancy II (23 points, 14 matches), ne voudra pas se laisser distancer. Tandis que Sarre-Union a besoin de se rassurer après trois rencontres sans victoire en championnat (un nul, deux défaites).

Les coéquipiers d’Amara Keita devront revoir leur copie à commencer par tenir un match dans son intégralité, aussi bien dans le contenu que dans la rigueur défensive, faire preuve de justesse dans les dernières passes et d’opportunisme dans les occasions de buts. Le tout malgré les absences de Robert Aroustanov (fracture de la malléole) et de Hugo Lopez.

Source DNA.fr

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 2 Présidents
  • 8 Dirigeants
  • 1 Entraîneur
  • 4 Arbitres
  • 14 Joueurs
  • 128 Supporters