13 avril 2024 à 06:52

Revue de presse avant le déplacement à Métropole Troyenne

Refroidie par son revers face au FCOSK 06 le week-end dernier (1-3), l’US Sarre-Union a une belle occasion de rebondir, ce samedi 13 avril (18 h), sur la pelouse de la Métropole troyenne, la lanterne rouge du groupe I de N3. L’entraîneur de l’USSU, Arnaud Bey, se confie avant ce « match piège par excellence ».

Samedi 6 avril, face au promu strasbourgeois du FCOSK 06, l’US Sarre-Union a manqué une belle occasion de se rapprocher du maintien en National 3. Avec cinq points d’avance sur le premier relégable Raon-l’Étape (12e ) et deux sur Prix-lès-Mézières, dont la onzième place peut potentiellement mener à l’étage du dessous (*), l’USSU a néanmoins toujours les cartes en main. À condition de bien négocier son prochain déplacement samedi 13 avril sur la pelouse de la Métropole troyenne, dernière équipe de la poule et quasiment condamnée à la descente.

L’entraîneur sarre-unionnais Arnaud Bey se livre avant cet avant-dernier voyage de la saison.

Arnaud, qu’est-ce qui a manqué lors du dernier match face au FCOSK 06 ?

Trop de choses. L’état d’esprit n’était pas à la hauteur de l’enjeu du match. On n’a pas mis les ingrédients pour se mettre en mode « compétition » et en mode « maintien ». Il y avait un adversaire qui en voulait plus que nous et qui a amplement mérité sa victoire. On se grille un joker dans la dernière ligne droite, donc on est contraint et forcé d’aller chercher les trois points à la Métropole, ce qui était déjà le cas avant le match du « 06 ». 

Cette deuxième défaite d’affilée vous remet-elle le doute dans votre quête du maintien ?

Le doute, il est permanent. Pour se maintenir, j’avais annoncé 33, 34 points (l’USSU en compte 27), donc ça veut dire au minimum deux victoires sur les cinq derniers matches. L’étau se resserre, les équipes derrière gagnent. Il y a encore un match en retard entre Prix-lès-Mézières et Belfort (entre le onzième et le neuvième, mercredi 1er  mai). Même les matches nuls seront bons à prendre. Mais ce week-end, on est contraint d’aller chercher la victoire.

Votre prochain adversaire, la Métropole troyenne, est dernier de la poule et quasiment condamné à la relégation. Ce match a tout du match piège sur le papier.

C’est une équipe qui va vendre chèrement sa peau, car elle n’a plus de pression par rapport au maintien. Il y aura aussi des joueurs qui auront envie de se montrer. Ils ont tenu tête à Thionville sur une mi-temps (0-0 à la pause, 3-0 score final, le 27 mars). Ils ont tenu bon contre le « 06 » jusqu’au 1-0 (but à la 46e, 1-0 score final, le 23 mars). C’est une équipe qui joue au ballon. Ils auront aussi un esprit de revanche par rapport à leur défaite chez nous, avant de partir en Coupe de France ( 6-0, le 2 décembre 2023). C’est un match piège par excellence.

Source DNA.fr

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 2 Présidents
  • 8 Dirigeants
  • 1 Entraîneur
  • 4 Arbitres
  • 14 Joueurs
  • 128 Supporters