27 avril 2024 à 09:57

Revue de presse avant la réception de Thaon

Victorieuse face à Reims Saint-Anne le week-end dernier, l’US Sarre-Union doit continuer sur sa lancée ce samedi, à domicile, contre Thaon-les-Vosges (4e ). Si l’opération s’avère être un succès, le maintien sera acté.
Jamais deux sans trois pour Sarre-Union ?

Lorsqu’on parle de l’US Sarre-Union (6e ), le terme « maintien » peut paraître surprenant au vu de ses derniers résultats. Pourtant, tout est encore possible alors qu’il ne reste que trois journées à disputer.

L’enjeu est de taille puisqu’à l’issue de ce match, « le contrat peut être rempli », estime Arnaud Bey, le coach bas-rhinois qui souhaite valider mathématiquement le maintien et confirmer les deux récentes victoires.

« Remontés à bloc »

Opposé à une formation vosgienne en confiance, qui a empoché sept points sur ses trois dernières rencontres, l’USSU devra sortir le grand jeu.

Lors de la dernière confrontation entre les deux équipes, la note fut lourde pour les Bleus (3-0), « dans un contexte particulier, après l’élimination en Coupe de France face à Pontarlier », se rappelle Arnaud Bey.

Ce samedi, les conditions ne sont pas les mêmes qu’au match aller et les Sarre-Unionnais « sont remontés à bloc pour prendre leur revanche, devant leur public ».

En revanche, la tâche risque d’être compliquée face à la deuxième meilleure défense du championnat qui n’a encaissé que 25 buts depuis le début de la saison. « Ils sont bien en place et se projettent vite vers l’avant. C’est une grosse équipe, mais à ce niveau, il n’y a plus de petite équipe. »

Pour rappel, samedi dernier, on ne donnait pas cher des Bleus à la mi-temps, puisqu’ils étaient menés 1 but à 0. Pourtant avec le but expéditif de Gédéon Mulenda dès la reprise de la seconde mi-temps, ils ont relancé l’espoir d’une victoire chez leurs supporters. Gédéon Mulenda se chargera ensuite de confirmer la domination de Sarre-Union en inscrivant deux autres buts pour sceller la victoire sur le score de 3 à 1.

Comme on dit : jamais deux sans trois !

Marc Jourdan

Lors de cette deuxième période, le milieu de terrain de Sarre-Union, Marc Jourdan, est de nouveau sorti du lot. Âgé de 22 ans, ce natif de Nîmes, a naturellement rejoint le Nîmes Olympique en U11 pour gravir tous les échelons jusqu’en Nationale 2, comme aspirant puis stagiaire pro, et en s’entraînant régulièrement avec l’équipe première. Il a également eu l’honneur d’être sélectionné en équipe de France des U19.

Ne pouvant concrétiser son rêve de signer pro dans son club de cœur, il a ensuite rejoint l’AS Nancy Lorraine. Contacté par Arnaud Bey qui lui a proposé le projet prometteur de l’USSU et vanté l’atmosphère chaleureuse qui règne au sein du club, il a été séduit par l’engagement sans faille des dirigeants et des bénévoles envers les joueurs.

Il n’a raté que deux matchs cette saison et son objectif est de jouer à l’échelon supérieur. Il se dit confiant pour le match contre Thaon-les-Vosges et pour un troisième succès d’affilée. Il l’assure : « Nous allons aborder cette rencontre avec la ferme détermination d’enchaîner une troisième victoire et, comme on dit : jamais deux sans trois ! »

Source DNA.fr

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 2 Présidents
  • 8 Dirigeants
  • 1 Entraîneur
  • 4 Arbitres
  • 14 Joueurs
  • 129 Supporters