2 233 763 visites 14 visiteurs
Fc Obermodern
COUPE DE FRANCE
2
2
tab  3 - 1
31 janvier 2021 00:00
23'
SCHMITT
88'
SCHMITT
  • Couvert
  • Boueux
  • Faible
12 min
Carton rouge
23 min
But encaissé
SCHMITT
31 min
But marqué
52 min
But marqué
57 min
76 min
80 min
Carton jaune
88 min
But encaissé
SCHMITT
90 min
Carton jaune
Stade Municipal
Pelouse naturelle
00:00 - 31 janvier 2021
Arbitre Central
BIDAU Camille
Arbitre(s) assistant(s) RICHERT Florian BITZ Raoul
NC
L’exploit d’Obermodern, signé Sébastien Schmitt et Arnaud Muhr

Les jambes n’y étaient plus, les têtes, si. Revenu de nulle part à la 87e’ grâce au doublé de Sébastien Schmitt qui allait ensuite clore victorieusement les débats, le FC Obermodern réalise l’exploit du 6e tour en éliminant Sarre-Union. Arnaud Muhr s’est érigé en héros lui aussi en détournant deux tirs au but.

Réduit à dix dès la 13e’ , mené peu après, Sarre-Union pensait avoir fait l’essentiel en renversant la vapeur au retour des vestiaires. Obermodern semblait voué à une élimination inexorable. Oui, mais non.

Lorsqu’on est dirigé par un Hervé Sturm qui avait emmené Schirrhein voici 12 ans en 32e de finale après avoir été mené 2-0 par les pros de Clermont, on ne lâche pas l’affaire.

«Le fait d’être à un de plus nous a permis de maîtriser un peu mieux la fin de partie, analysera le coach, justement. Le niveau physique s’est un peu nivelé. On y croyait. J’ai fait monter un peu mes deux latéraux qui étaient quasiment des ailiers sur la fin. On avait un peu plus de monde dans l’axe.»

«On l’a fait collectivement, avec notre état d’esprit»

La bonne recette, en effet. De la gauche, le latéral Émilien Dias a adressé un long centre pour Sébastien Schmitt qui, au-dessus de la défense centrale de l’USSU a décroisé sa tête. Il raconte la suite. «La balle touche le poteau. Je me dis, mince, elle va sortir. Elle longe, elle longe, elle longe, elle touche un peu le deuxième poteau et elle rentre ! À trois minutes de la fin, généralement, c’est bon signe.»

En effet. Au terme d’une séance de tirs au but improbable, avec deux arrêts de son gardien Arnaud Muhr pour un tout de même de son vis-à-vis Jonathan Grebil, le tout associé à un poteau visiteur, Sébastien Schmitt a propulsé les siens au 7e tour.

«Généralement, je ne suis jamais dans les cinq, mais là, on m’a un peu forcé vu que j’étais dans une bonne dynamique. Mais vraiment, on l’a fait collectivement, avec notre état d’esprit. Malgré la préparation de m... qu’on a eu.»

Gelineau soulagé

Sarre-Union avait d’emblée mis le pied sur le ballon, faisant valoir sa supériorité technique tant que le terrain le lui permettait. Le tacle non maîtrisé de Ludovic Rauch sur Pierre Schatz a compliqué ses desseins.

Obermodern a accueilli le fait de jeu comme un déclic. Raphaël Maes a allumé la première mèche (14e’ ), Ludovic Gelineau s’est montré trop altruiste (19e’ ), puis Sébastien Schmitt a entamé son chef-d’œuvre, trouvant la lucarne opposée de Grebil après un décalage dans le timing de Lucas Schatz (24e’ ).

Gelineau pensait ensuite qu’il s’en voudrait toute la nuit et plus encore. Bénéficiant de la même offrande à la demi-heure, il a buté sur Grebil. Le corner a occasionné le contre visiteur sur lequel le malheureux Loïc Krieger est tombé dans le crochet d’Elvis Delgado.

Lengenfelder, chef de meute

Mohamed Naifi transformait le penalty (32e’ ). Sarre-Union en réclamait un autre dans la foulée, mais confiance et allant étaient retrouvés. Les crochets de Naifi, la vista de Mohammed-Amine Groune, les coups de pied arrêté de Jordan Swistek ont mis Obermodern à mal bien au-delà du 1-2 signé Delgado (52e’ ).

Sur un corner de Groune, à la lutte aérienne avec le capitaine visiteur Amara Keita, Muhr, lequel sollicitera une faute, n’a pu que boxer la balle que Delgado a poussée juste ce qu’il faut de la tête pour qu’elle franchisse la ligne.

Sarre-Union ne parviendra pas à porter l’estocade, le roc Julien Lengenfelder, au cœur de la défense verte, ou plutôt blanche pour le coup, n’y étant pas étranger.

L’épilogue, on le connaît, chargée de déception, de frustration, d’inachevée d’un côté, de l’ordre du conte de fées de l’autre. Dimanche prochain, pour le premier 7e tour depuis 2007, Schiltigheim débarquera. Un exploit ne suffira pas. Il faudra un miracle. Mais chaque chose en son temps. Laissons-les savourer.

HOMME DU MATCH

  • 13 Matchs joués
  • 0 Buts
  • 11 Titulaire
  • 0 Passes décisives
  • 2 Remplaçant
  • 3 Cartons jaunes
  • 736 Min. jouées
  • 0 Cartons Rouge

STATS ÉQUIPE

6 Derniers matchs

? ? ? ? ? ?

Répartition des buts

51 buts marqués
26 buts encaissés

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

PROCHAINS MATCHS

CLASSEMENTS

Pl Équipe Pts Jo G N P F Bp Bc Dif
1 ASC BIESHEIM 17 7 5 2 0 0 16 5 0 11
2 ES THAON 16 7 5 1 1 0 14 6 0 8
3 COLMAR S R 11 7 3 2 2 0 13 10 0 3
4 US SARRE-UNION 10 6 3 1 2 0 12 10 0 2
5 MULHOUSE FC 10 6 3 1 2 0 9 8 0 1
6 FC ST-LOUIS NEUWEG 9 7 2 3 2 0 12 12 0 0
7 NANCY ASNL 9 7 3 0 4 0 9 15 0 -6
8 RAON L ETAPE US 7 6 2 1 3 0 5 8 0 -3
9 AS PRIX-LÈS-MÉZIÈRES 7 7 2 1 4 0 9 11 0 -2
10 FA ILLKIRCH GRAFFENS 7 6 2 1 3 0 7 12 0 -5
11 STRASBOURG RCSA 6 6 1 3 2 0 9 10 0 -1
12 TROYES ESTAC 6 6 1 3 2 0 5 6 0 -1
13 CSO AMNÉVILLE 5 7 1 2 4 0 6 11 0 -5
14 RC ÉPERNAY 4 5 1 1 3 0 4 6 0 -2
gardiens
défenseurs
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
Défenseur
milieux
attaquants
Attaquant
Attaquant
Dirigeants
Entraineur des gardiens
Entraineur adjoint
Entraineur
Jonathan GREBIL
J G
Ulysse BARTHELEMY
U B
Amara KEITA
A K
Caner METIN
C M
Ismail AIT MEZIANI
I A
Joris BELGACEM
J B
Amine GROUNE
A G
Amine NAIFI
A N
Ludovic RAUCH
L R
Jordan SWISTEK
J S
E D

REMPLAÇANTS

RENDEZ-VOUS

NC
NC

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 2 Présidents
  • 8 Dirigeants
  • 1 Entraîneur
  • 4 Arbitres
  • 10 Joueurs
  • 115 Supporters